Conseil départemental

Quand le vent est au blé

mis à jour le 24/08/2017

Film documentaire de Marie Devuyst, Durée 81 minutes, 2016.
Des champs à la boulangerie, ce film raconte les parcours de cinq acteurs du bon pain, guidés par la recherche du goût et le respect de la terre.

Informations pratiques

Projection vidéo mardi 28 novembre de 19h30 à 21h
Accueil du public à 19h00 autour des apéros de Cécile de la Ressourcerie La mine.

Rendez-vous à l'Espace Anis Gras, le lieu de l'autre, 55 avenue Laplace à Arcueil - RER B : station Laplace-Maison des Examens.

En face de la sortie principale, suivre l’avenue Laplace, trottoir de gauche, sur 300 mètres.

Quand le vent est au blé

Film documentaire de Marie Devuyst, 81 minutes, 2016.

Ces dernières années, sur les terres de Wallonie, on a vu réapparaître des variétés oubliées de céréales paysannes. Les blés anciens. Au fil des saisons, les graines se multiplient, se répandent et se transforment. Les gens se rassemblent, le travail s'organise. Un petit réseau prend forme. C’est alors que l’acte de produire la semence et le pain devient pour chacun une expérience, guidée avant tout par la recherche du goût et le respect de la terre. Des champs au hangar, du moulin à la boulangerie, le film raconte les parcours croisés d’un agriculteur, une agronome, un paysan boulanger et deux meuniers, cinq acteurs du bon grain et du bon pain > http://www.quandlevent.be/

"La graine et le pain sont des symboles. Ils sont sources de vie, partout et de tout temps".

De quoi est fait notre pain quotidien ?

Dans le livre Quel pain voulons-nous ?, la journaliste de Reporterre Marie Astier, nous fait découvrir les coulisses de la fabrication hautement industrialisée du pain vendu en ville :  "Pour la première fois, elle dresse le panorama des modes anciens et nouveaux de fabrication du pain : manipulations des farines, teneur et dosage du gluten, additifs et mélanges prêts à l’emploi qu’utilisent les boulangers, mais aussi modes de production alternatifs" (présentation de l’éditeur)

Les semences de la transition écologique

Le film  de Marie Devuyst nous permet de découvrir l'un des aspects de la transition écologique. Il nous laisse entrevoir la possibilité de la souveraineté alimentaire, comme forme d'adaptation au changement climatique. En se réappropriant l’autonomie semencière, en favorisant des modes de gestion collectifs, en renforçant les tissus locaux de consommateurs, producteurs et transformateurs, il fait renaitre un symbole de culture humaine : le pain.

Pour aller plus loin 

Le Réseau Semences Paysannes travaille à la promotion de modes de gestion collectifs et de protection des semences paysannes ainsi qu'à la reconnaissance scientifique et juridique des pratiques paysannes de production et d'échange de semences et de plants.

Marie Devuyst

La réalisatrice, est née à Bruxelles en 1982. Elle s’est spécialisée dans le cinéma documentaire. Ses films abordent des sujets de société : vieillesse, immigration, déclin industriel, agriculture, portraits de familles, de communautés.

Les autres films de Marie Devuyst

Tant que sifflera la mine danseront ses épis – de Marie Devuyst et Valentine Roels, Belgique, 2009, 55 minutes

À Cransac, il y eut les mines. Hier encore, le charbon rythmait la vie de cette petite ville de l’Aveyron où cultures ouvrière et paysanne se mélangeaient. Puis les pioches se sont tues.

Pygmées de la route - de Marie Devuyst et Alain Lemaitre, Belgique, 2012, 1h02

Alors que la plupart des Pygmées du Cameroun vivent toujours en brousse, une poignée de familles sont venues s’installer au bord d’une route bitumée.

Lectures

Marie Astier, Quel pain voulons-nous ?, Seuil - Reporterre, 2016

Le pain est en France le symbole du produit simple et naturel. Qui songerait à demander à son boulanger de justifier la provenance de la farine ou la nature de la levure ?

Par une série de reportages vivants, Marie Astier explore les coulisses d’un univers méconnu, racontant les acteurs d’une longue chaîne allant du produit fini aux semences de blé. Pour la première fois, elle dresse le panorama des modes anciens et nouveaux de fabrication du pain : manipulations des farines, teneur et dosage du gluten, additifs et mélanges prêts à l’emploi qu’utilisent les boulangers, mais aussi modes de production alternatifs. Avec des surprises, car le mauvais pain n’est pas toujours celui que l’on croit.