Conseil départemental
×

Vigilance canicule et épisode de pollution : les services départementaux restent ouverts et s’organisent. Retrouvez plus d'informations ici

Quand les déchets n'éxistaient pas

mis à jour le 19/09/2019

Jusqu'au 18ème siècle, le mot déchet est très peu utilisé, la valorisation et la récupération des résidus sont très organisés. La question des restes est quasi inexistante. Qu'est-ce qui fait basculer la société dans un des phénomènes les plus problématiques de notre temps, le gaspillage et les déchets ?

Informations pratiques

Mardi 8 octobre 2019 à 19h30

Accueil avec apéritif artisanal, bio et local à 19h00 

CSC MADELEINE REBERIOUX

27 av. François Mitterrand 94000 Créteil -  tel : 01 41 94 18 15 contact@mjccreteil.com

Metro Ligne 8, arrêt Pointe du Lac

Bus 117, 393, Optile, arrêt Pointe du Lac - Bus 281, arrêt Coteaux du Sud

Réservation conseillée: UPEDD@valdemarne.fr ou 01 56 72 89 44

 

Conférence de Thomas Le Roux

Directeur du Centre de recherches historiques-EHESS, CNRS. Spécialiste en histoire environnementale, économique et sociale 

Au 18ème siècle, les immondices étaient constituées de restes. Ces derniers étaient utilisés comme engrais, vendus aux agriculteurs. Les boues dans les villes étaient utilisées dans toutes les activités artisanales. Le ramassage de ces boues était organisé : les restes étaient jetés en fonction de la matière et en fonction des entreprises qui les ramassaient. Il y avait un métabolisme urbain et un savoir social partagé. Au 19ème siècle cependant, avec l’industrialisation, la production abondante de produits, et de plus en plus composites, difficiles à réutiliser, et l’utilisation d’engrais produits par l’industrie chimique dans l’agriculture, apparaissent des résidus dont on ne sait plus quoi faire. Les déchets deviennent une charge. Le phénomène "gaspillage" s'y est adjoint, accompagnant la modernité industrielle.

Publications 

Le Laboratoire des pollutions industrielles

Thomas Le Roux

Au tournant du XIXe siècle, Paris est la scène d'une industrialisation qui remet en cause les relations des hommes à leur environnement. Bousculant une société d'Ancien Régime fortement préoccupée de santé publique et de règles de bon voisinage, le développement d'activités polluantes provoque une transformation du droit et des institutions.

La Contamination du monde
Une histoire des pollutions à l'âge industriel

Car le grand mouvement de contamination du monde qui s’ouvre avec l’industrialisation est avant tout un fait social et politique, marqué par des cycles successifs, des rapports de force, des inerties, des transformations culturelles. En embrassant l’histoire des pollutions sur trois cents ans, à l’échelle mondiale, François Jarrige et Thomas Le Roux explorent les conflits et l’organisation des pouvoirs à l’âge industriel, mais aussi les dynamiques qui ont modelé la modernité capitaliste et ses imaginaires du progrès.

 

Quelques chiffres clés sur les déchets

L'origine des déchets par secteur

Production de déchets par activités économique et ménages, 2014 par Eurostat

Origine des déchets selon les secteurs d'activité et matériaux par l'Agence européenne pour l'environnement

 

Quelques chiffres clés sur le gaspillage alimentaire 

 

par l'ADEME (agence de l'environnement et maîtrise de l'énergie)

 

 

La gestion des déchets

Souvent gérée par les communes et intercommunalités, la question des déchets relève en...

A lire aussi