Conseil départemental
×

⚠ Déconfinement : reprise d’activité progressive

Le Département du Val-de-Marne prend les mesures nécessaires pour assurer la réouverture progressive de ses services publics. Il souhaite garantir avant tout la sécurité du public et du personnel. Tenez-vous informés dans l'article régulièrement mis à jour.

Pensez à appeler le 39.94 avant tout déplacement dans les équipements départementaux.

Un cadre propice aux apprentissages

mis à jour le 21/09/2016

D’ici décembre 2016, 3 collèges seront inaugurés, après de longs mois de travaux. Pilotées par le Département, ces reconstructions ou réhabilitations sont des opérations longues et couteuses, qui mobilisent de nombreux acteurs. Focus sur la naissance d’un collège.

 Le nouveau collège Lucie Aubrac à Champigny-sur-Marne - Michael Lumbroso
Le nouveau collège Lucie Aubrac à Champigny-sur-Marne - Michael Lumbroso

Samedi 8 octobre, à Chevilly-Larue, le collège Liberté, entièrement reconstruit, sera inauguré. A peine une semaine plus tard, vendredi 14 octobre, ce sera au tour du collège Lucie Aubrac à Champigny-sur-Marne, reconstruit sur un nouveau site. Enfin, vendredi 4 novembre, à Choisy-le-Roi, le collège Jules Vallès, entièrement réhabilité, sera sous les feux de la rampe. Les inaugurations sont des moments forts et attendus, fruits d’un long processus. La construction ou la réhabilitation d’un collège est, en effet, une lourde machine, longue à se mettre en route, longue à aboutir. Une démarche complexe portée par le Département, qui mobilise des centaines d’acteurs.

Avant les travaux, les études. Pendant plus de 6 mois, le Département définit les grandes caractéristiques du projet : choix du terrain, capacité d’accueil du futur établissement, contraintes d’usage, diagnostics environnementaux, études des sols, d’impact et de pollution, archéologie préventive, faisabilité technique et financière… L’ensemble de ces informations est compilé dans un document-cadre, sorte de première fondation, encore virtuelle, du futur collège. Ce document est soumis, pour vote, à l’assemblée départementale.


 une classe de technologie au collège Liberté à Chevilly-Larue
Une classe de technologie au collège Liberté à Chevilly-Larue

La concertation, une étape essentielle.

Les échanges avec les usagers du futur collège démarrent dès les premières esquisses du projet. L’objectif est de répondre au mieux aux besoins des utilisateurs. La circulation des élèves, la sonorisation des espaces, la taille, la forme et l’agencement des classes en fonction des exigences pédagogiques, sont autant de questions réfléchies entre les chargés d’opérations, l’équipe enseignante et les agents techniques concernés.

 

 

Le choix de l’architecte. Le Département lance un concours, ouvert à tous les architectes, pour réaliser le futur collège. Au terme d’un processus de sélection ardu, le jury retient un lauréat parmi 5 candidatures présélectionnées. Ensuite, les études plus précises et plus techniques se multiplient pour aboutir à la demande du permis de construire.


 le mur d’escalade du nouveau gymnase du collège Jules-Vallès à Choisy-le-Roi
Le mur d’escalade du nouveau gymnase du collège Jules-Vallès à Choisy-le-Roi

18 mois de travaux, en moyenne.
Le chantier est la phase la plus visible du grand public. Au milieu d’un quartier, des palissades marquent le périmètre de la construction. Progressivement, au fil des mois, sort de terre un nouveau bâtiment. L’inauguration annonce la fin d’une aventure, qui aura duré plus de 5 ans, et à laquelle plus de 200 personnes ont participé.