Conseil départemental

Enfants, masques et Covid-19

mis à jour le 01/10/2020

Selon les dernières études, les enfants, y compris les tout-petits, contracteraient très rarement le coronavirus et, lorsqu'ils sont touchés, ils développeraient la plupart du temps des formes mineures. Et le masque dans tout ça ? Faut-il le faire porter à nos enfants ?

covid 19 enfants masques
Photo prise en crèche départementale en juin 2020 @Agnès Deschamps
covid 19 enfants masques Dr Barbara Azcona

Cet article a été réalisé avec le concours du Dr Barbara Azcona, pédiatre en centre de PMI départemental

Crédit photo : Mathieu Génon

Jeunes enfants et masques : quelle est la bonne pratique ?

Il est très difficile d’évaluer à partir de quel âge le masque devrait être obligatoire. Au sein de l’Union européenne, les pays recommandent le port du masque à des âges différents (3, 6 ou 11 ans). Mais, pour l'heure, la majorité des pays n'y contraint pas les enfants avant l'âge de 10 ans.

Des règles d'utilisation à respecter

Le masque doit être adapté à la morphologie du visage de l’enfant pour être efficace.

De plus, plusieurs règles importantes doivent être respectées :

  • se laver les mains avant de le prendre,
  • le saisir par les bords pour ne pas toucher la partie centrale,
  • le mettre sur le visage de manière à ce qu'il couvre bien le nez, la bouche et le menton,
  • se laver les mains si on le touche.

Des règles difficiles à respecter pour les plus petits. Même l'OMS (organisation mondiale de la santé) et l'Unicef recommandent de s'assurer que l'enfant sache "utiliser un masque correctement et en toute sécurité" et qu'il ait la possibilité de le remplacer ou de le laver. La surveillance d'un adulte bien au fait des règles à suivre est donc fortement recommandée, ce qui n'est pas toujous évident. Il faut également prendre en compte les "incidences potentielles du port du masque sur l'apprentissage et le développement psychosocial" de l'enfant.

Masque et respiration

Le masque demande un effort respiratoire supplémentaire et, pour les plus petits, un risque d’étouffement ou de gêne à la respiration existe de manière non négligeable.

"Il ne faut jamais mettre de masque à un bébé."

rappelle la Société française de néonatalogie et la société française de pédiatrie

Pour la Direction générale de la santé (DGS), l’âge minimum pour le port du masque est de 2 ans. En dessous de cet âge, il y a un vrai risque de difficulté respiratoire ou d’étouffement à travers le masque.

Selon l'OMS : "Les enfants âgés de 5 ans et moins ne devraient pas être obligés de porter un masque. Cette indication est fondée sur la sécurité et l’intérêt global de l’enfant, et sur sa capacité à utiliser un masque correctement avec une assistance minimale."

Quel est le rôle des enfants dans la transmission du virus ?

Selon la société française de pédiatrie, les enfants, et en particulier ceux de moins de 10 ans, contribueraient peu à la transmission du SARS-CoV2. Il est très probable que l’enfant exposé à un cas contaminant s’infecte moins qu’un adulte.

"Les enfants jeunes sont peu à risque de forme grave et peu actifs dans la chaîne de transmission du SARS-CoV2."

confirme également le Haut Conseil de la santé publique (HCSP).

Le risque de transmission existerait principalement "d’adulte à adulte et d’adulte à enfant". C’est surtout au sein de la famille ou lors de regroupement rassemblant beaucoup de personnes, en dehors des établissements scolaires, que les transmissions surviendraient selon les expert·es.

Comment protéger les jeunes enfants ?

C’est en fait à l’entourage de l'enfant de se protéger grâce aux gestes barrière et au port du masque. Si l'adulte est malade, il doit prendre le réflexe de porter son masque, chez soi, en présence de ses enfants.

Pensez également au lavage des mains, indispensables chez les adultes mais également chez les enfants ainsi que les bébés.

Bon à savoir

L'assosiation Sparadrap a créé une vidéo et des affiches pour expliquer le port du masque aux enfants et les rassurer.

covid 19 enfants lavage mains hygiène

A lire aussi