La réserve naturelle départementale des îles de la Marne

mis à jour le 20/01/2015

Propriétés du Département du Val-de-Marne, plusieurs îles font l’objet depuis 1999 d’une gestion spécifique afin de préserver leur richesse écologique. Classées « Espace naturel sensible » en 2013, elles jouent un rôle de refuge pour la biodiversité en milieu urbain.

Connues des riverains en tant que « Réserve naturelle départementale », ces 3 îles et la moitié d’une quatrième, bien que voisines, ont des caractéristiques différentes :

- l’île de Pissevinaigre est la plus grande (7000 m2), et doit son nom au vin qu’on servait autrefois sur les bords de Marne. Son aménagement a évolué au cours du temps, depuis une peupleraie plantée vers une gestion davantage tournée vers la diversification des espèces.

- deux petites îles collées l’une à l’autre sont celles dites des « Gords », ce qui renvoie aux techniques de pêche d’antan, avec des pieux fichés entre les îles pour attraper les poissons. Très petites (2800 et 3800 m2) et boisées, la diversité floristique, soulignée lors d’une étude en 1994, les caractérise.

- enfin, la pointe aval de l’île de l’Abreuvoir, qui soutient le pont de Champigny, fait aussi partie de cette réserve. Elle était aménagée jusqu’en 2006 en square urbain, ouvert au public. Pour permettre à ce site de retrouver une végétation herbacée, le square a été fermé au public en 2011. La pointe amont, propriété de la Ville de Saint-Maur-des-Fossés, est demeurée plus naturelle.

La gestion de la Réserve Naturelle Départementale

Cet Espace Naturel Sensible ne dépasse pas 1,5 hectares. Et pourtant sa richesse écologique est indéniable, avec des milieux très différents, entre la berge et le dessus de l’île, qui permettent une diversité d’habitats pour la faune et la flore.  On peut en effet y retrouver des espèces spécifiques aux milieux aquatiques, en bordure, comme d’autres plus caractéristiques des milieux forestiers, à l’intérieur des îles.

Afin de préserver ces milieux naturels originaux, leur gestion colle aux réalités du terrain. Elle a pour objectifs :

  • la lutte contre l’érosion des berges, en privilégiant les techniques issues du génie végétal,
  • la diversification des boisements, en intervenant en priorité sur les espèces envahissantes et/ou invasives,
  • le développement des habitats floristiques les plus caractéristiques de la rivière, de la flore et de la faune,
  • la conservation de l’intérêt paysager.

De ces objectifs découlent, chaque année, plusieurs opérations de gestion sur chacune des îles dont les plus fréquentes concernent les boisements et les berges.

Un comité de gestion, réunissant le Département du Val-de-Marne , les Villes de Champigny-sur-Marne et Saint-Maur-des-Fossés, le Syndicat Marne Vive, la Fédération interdépartementale de Pêche, le Centre Ornithologique Ile-de-France (CORIF) et l’association Mémoire Vivante Marne Vive, débat des actions à mener dans le cadre d’un plan de gestion. Des réunions et visites publiques sont aussi organisées avec les riverains pour les informer, en fonction des thématiques.


L'île des Gords amont

Exemples d’actions réalisées dans le cadre du plan de gestion 2005-2011

- gestion des espèces invasives ou exotiques : le plan de gestion 2005-2011 s’est notamment concentré sur la lutte contre les ragondins, qui déstabilisent les berges en creusant des galeries, et sur un contrôle du développement de végétaux exotiques, comme le noyer du Caucase, ou la Symphorine blanche (buisson), qui colonisent l’espace.

- aménagements de berges, afin de freiner leur érosion naturelle et offrir de nouveaux milieux en contact avec la Marne ;

- inventaires écologiques des oiseaux, de la flore, des arbres et des poissons, ce qui a permis de mettre en valeur des espèces patrimoniales (rares/menacées) ou protégées, comme l’Anguille pour les poissons, le Martin-pêcheur d’Europe pour les oiseaux, la Cardamine impatiente ou la Pariétaire officinale pour la flore. 

Télécharger les inventaires de la flore, des chiroptères et des coléoptères saproxyliques (décembre 2013)

Télécharger l'inventaire piscicole réalisé sur la Réserve Naturelle Départementale des Iles de la Marne (2012)


Issu de l'étude "Inventaires de la flore, des chiroptères et des coléoptères saproxyliques" - décembre 2013