Conseil départemental

L’aménagement d’un sentier pédagogique sur l’île des Loups

mis à jour le 20/01/2015

Accessible uniquement en barque, dotée d’espaces privés et publics, l’île des Loups fait l’objet depuis 2011 d’un aménagement spécifique qui doit permettre d’allier développement de la biodiversité et sensibilisation du public.



Sentier pédagogique sur l'île des Loups

Une île au cœur de la ville

Située sur les communes de Nogent-sur-Marne et du Perreux-sur-Marne, l’île des Loups n'est accessible qu’en barque. Habitée par une dizaine de particuliers, elle a un intérêt écologique important, participant au corridor écologique de la Marne, sur un territoire particulièrement urbanisé et minéral. Elle est aussi soumise aux crues de la Marne, qui détériorent ses berges, ce qui peut contribuer à terme à une diminution de la surface insulaire. Un entretien des rives est donc nécessaire.

L’île se compose de trois parties : deux pointes habitées, et une partie centrale de 3,5 hectares, qui se trouve sur le territoire du Perreux-sur-Marne mais appartient à la Ville de Nogent-sur-Marne. Consciente de l’intérêt écologique de cet espace, la commune de Nogent en a fait une réserve volontaire en 2007-2008 afin de contribuer à sa protection.

Valoriser l’île des Loups à travers un sentier pédagogique

En 2011, la communauté d’agglomération de la Vallée de la Marne (Nogent/Le Perreux) a demandé à l’association Au Fil de l’Eau de réaliser une étude sur la protection et la mise en valeur de l’île des Loups : le projet comprend  la réalisation d’un sentier pédagogique sur la partie centrale de l’Ile des Loups, à destination des scolaires et du grand public, ainsi que la remise en état écologique des berges. Il est porté par la CAVM, en partenariat avec le Département du Val-de-Marne, les communes de Nogent et du Perreux, la Région Ile-de-France, l’Agence de l’Eau Seine-Normandie, le syndicat Marne Vive et le Comité départemental du Tourisme.

Depuis 2013, l’association Au Fil de l’Eau anime ce sentier pédagogique qui permet aux enfants des écoles de Nogent et du Perreux de découvrir la biodiversité, en présentant ces aménagements de façon ludique et pédagogique.

La Communauté d’Agglomération de la Vallée de la Marne envisage de lancer en 2015 une première phase de travaux sur les  berges  Est  de la partie centrale  de l’île, au moyen de techniques végétales,  tels  que le fascinage, le tressage, afin de stopper leur érosion. Des essences adaptées à ce milieu spécifique en bordure d’eaux courantes seront introduites.

La biodiversité mise à l’honneur

Ces aménagements ont également pour objectif de favoriser la biodiversité sur l’île des Loups, par exemple en façonnant les berges de façon à adoucir leurs pentes, ce qui permet aux espèces animales de bénéficier d’un espace de transition entre terre et eau, et à offrir des zones de repos aux poissons pour leur ponte et leur développement (frayères).


Hôtel à insectes sur l'île des loups

 Afin de mieux connaître les espèces végétales et animales installées sur l’île des Loups, la Communauté d'Agglomération de la Vallée de la Marne réalise actuellement une étude complémentaire, qui aboutira à l’été 2015 à :

- un inventaire floristique : espèces spontanées et invasives, strates botaniques ;

- un inventaire de la faune, qui recense l’ensemble des mammifères, oiseaux, amphibiens, reptiles, insectes et chiroptères présents sur l’île.