Conseil départemental

Le SAGE ou la construction d’une vision d’avenir

mis à jour le 21/07/2014

Si un SAGE a pour objectif premier d’atteindre le bon état des masses d’eau décliné par la Directive Cadre Européenne sur l’Eau, et d’appliquer les orientations du SDAGE, il se distingue aussi par l’ambition de mettre en place les outils qui concrétiseront un véritable projet de territoire.



Visite de terrain sur les eaux pluviales - SAGE Marne Confluence

Le bassin versant, périmètre de réflexion adapté à la gestion de l’eau

Contrairement à la majorité des outils de planification, qui reposent sur des territoires correspondant à des entités administratives (Plan local d’urbanisme pour les communes, schéma de cohérence territoriale pour les agglomérations, schéma de coopération intercommunal pour les départements, contrat de projets-Etat-Région ou Schéma Régional de cohérence Ecologique pour la région…), les outils de gestion de l’eau dépassent les frontières administratives en se basant sur le périmètre d’un bassin versant hydrographique.

Il s’agit de penser un territoire dans toutes ses composantes socio-économiques en se basant sur le parcours d’une rivière, de sa source à son embouchure, avec ses différents affluents.

Pour la Bièvre, par exemple, il apparaîtrait logique de traiter avec des outils différents la partie amont à ciel ouvert, et la partie aval où elle est enterrée sous l’urbanisation. L’histoire a configuré ces deux tronçons de façon différente, d’où des enjeux distincts. Et pourtant c’est bien une seule et même rivière, qui a forgé le territoire, découpé ses vallées et ce sont bien les eaux de la partie amont qui aboutissent à la partie aval, enterrée ou non. C’est pourquoi il est cohérent qu’un seul SAGE soit construit pour l’ensemble du bassin versant.

Des scenarios prospectifs, pour définir une vision d’avenir

Sur la base de ce bassin versant, les acteurs de l’eau se réunissent au sein de la Commission Locale de l’Eau (CLE) afin de réfléchir ensemble quel territoire ils souhaitent pour demain, et quelle stratégie doit être mise en place afin d’y aboutir. Pour chaque SAGE, un véritable exercice de prospective est réalisé aboutissant à une vision d’avenir et à un projet de territoire.

Dans le cadre du SAGE Marne Confluence, par exemple, trois scénarios sont proposés aujourd’hui à la CLE, afin qu’elle se positionne : le retour de la baignade en Marne peut-il permettre de rapprocher l’eau et les habitants, de réconcilier la rivière et l’aménagement du territoire ? Faut-il porter les efforts sur la dimension écologique de la rivière ? Est-ce compatible avec l’activité économique présente sur le cours d’eau ? Si tel scénario est retenu, quel sera l’impact pour la rivière ? Quelles sont les priorités ?

Des outils opérationnels pour concrétiser cette vision d’avenir

L’élaboration d’un SAGE ne se limite pas à un exercice théorique de prospective. Il s’agit aussi de se donner les moyens techniques et opérationnels de concrétiser sur le terrain le scénario qui aura été retenu.

Le SAGE de l’Yerres comporte ainsi un plan d’actions concret afin de mettre en œuvre sa stratégie à destination des maîtres d’ouvrage compétents : réaliser des études sur les aires d’alimentation de captages pour l’eau potable, équiper les stations d’épuration d’un traitement de l’azote, accompagner les agriculteurs vers des économies d’eau, sensibiliser la population aux pollutions dues aux pesticides… Autant d’actions diverses et concrètes qui à terme doivent modifier le territoire afin que soient conciliés les objectifs de qualité de l’eau des rivières et des nappes, et les usages sociaux nécessaires à l’activité humaine.

Télécharger les documents du SAGE de l'Yerres