Conseil départemental

La parole à Christophe Carre, secrétaire de l’association L’Etoile sportive des sourds-muets de Vitry-sur-Seine

L’association L’Etoile sportive des sourds-muets a été créée en 1917. Dès l’année 1918, c’est par le cyclisme que les activités ont débuté. La section athlétisme s’est aussi rapidement développée. Depuis sa création, l’Etoile n’a cessé de proposer à ses membres de nouvelles activités : football, natation, tennis, basket-ball, handball, judo, badminton en plus des deux fondatrices.


Christophe Carre, secrétaire de l’association L’Etoile sportive des sourds-muets

Les objectifs de l’association sont doubles : d’abord développer les activités sportives au profit des personnes sourdes, favoriser l’échange entre les adhérentes et les adhérents de l’association et avec les autres associations françaises et internationales, organiser des formations pour ses membres dans tous les secteurs qui les intéressent ; mais aussi participer aux championnats départementaux, régionaux, nationaux et Internationaux et organiser des tournois et fêtes sportives à tous niveaux pour valoriser le sport.

Les personnes sourdes et malentendantes sont souvent exclues ou mises à l’écart dans la société à cause des difficultés de communication que la surdité peut engendrer au niveau de la vie quotidienne, du travail et même dans les activités sportives.

En effet, lors d’une pratique sportive, la personne sourde est souvent mise à l’écart du groupe parce qu’elle ne comprend pas les directives données par les éducateurs ou éducatrices, n’entend pas les sifflets de l’arbitre. L’association leur permet donc de pratiquer leur sport favori comme "tout le monde" dans différentes compétitions. Elle est affiliée à la Fédération Française Handisport.

Cela permet aux adhérentes et adhérents de se sentir valorisés : elles et ils peuvent également gagner des titres, comme les sportifs et sportives valides, dès lors qu’on leur propose un sport adapté et accessible (comme un arbitre qui agite un foulard pour signaler une faute plutôt que de siffler).

Il est essentiel pour nous, bénévoles sourds, de pouvoir accéder à de l’information et à de la formation comme toute autre association. Ici aussi, cela nous permet de ne pas nous sentir à l’écart de la société et de rencontrer d’autres associations qui sont confrontées aux mêmes questions liées à la gestion d’une association, que les bénévoles soient sourds ou ne le soient pas.

La formation en LSF (langue des signes française) du service départemental Proj'aide m'a permis de mieux comprendre et de mieux préparer les différents dossiers dont notre association sportive a besoin.

Il est important pour nous de maintenir un bon niveau de connaissances et de compétences. Notre objectif est de maintenir nos niveaux sportifs (Football) dans les Top 5 français (classement Handisport), de proposer d’autres sports sans oublier d'obtenir un local fixe pour se retrouver ensemble à l’occasion de festivités.

Pouvoir accéder à d’autres formations organisées par Proj’aide en LSF cette année est pour nous une grande source de satisfaction et nous remercions Proj’aide et le Conseil départemental du Val-de-Marne pour cela.