Conseil départemental

Le télébénévolat, un avenir possible pour le bénévolat ?

mis à jour le 08/11/2021
Vous êtes (toujours) à la recherche de bénévoles pour faire vivre ou développer votre association ? Pas si simple, alors que les associations ont connu une période d’arrêt ou d’adaptation des activités et que les candidats ne se bousculent pas. Pourquoi ne pas tenter le télébénévolat ?

Un engagement facilité ?

Inspiré du télétravail, le télébénévolat permet de s’engager à distance, à des temps et dans des lieux choisis. Si ce phénomène n’est pas récent, cette modalité de bénévolat a été éprouvée durant les confinements de 2020-2021, et peut s’avérer intéressante, notamment pour celles et ceux qui ont peu de temps, ou qui ont du mal à se déplacer !

Cela peut concerner les jeunes, qui disent manquer de temps pour s’engager, les personnes en situation de handicap moteur qui se trouvent confrontées à un problème de mobilité, les jeunes parents, les actifs, voire les jeunes retraités qui s’occupent de leurs parents et petits-enfants, etc. Mais télébénévolat ne signifie heureusement pas absence de lien et de travail en équipe, il est possible d’effectuer une partie des missions en dehors de l’association, mais de s’y retrouver régulièrement.

Les conditions de réussite

Le télébénévolat ne s’improvise pas, trouver des volontaires non plus ! L’association doit notamment :

  • définir les missions qui peuvent s’effectuer à distance, et, dans l’idéal, rédiger une fiche mission,
  • donner envie au futur bénévole, en proposant une organisation attractive (clarté de ce qui est attendu, matériel informatique, suivi et points réguliers, temps collectifs, etc.),
  • concilier la nécessaire autonomie du bénévole et la vie collective ; entretenir les échanges au fil de l’eau (téléphone, visioconférence…)
  • remercier, encourager ; on peut l’oublier quand l’intéressé est à distance !

Une plate-forme dédiée

Tous Bénévoles, France Bénévolat, Recherches et Solidarité, Compétence bénévolat, l’Institut Européen de Développement Humain (IEDH) et Solidatech ont mutualisé leurs savoir-faire en créant une plate-forme, Télé bénévolat qui permet d’accéder à des ressources utiles.