Conseil départemental

Vivre en Val-de-Marne

Des scientifiques en herbe au parc des Lilas

mis à jour le 06/04/2023
Deux classes de 6e du collège François-Rabelais de Vitry-sur-Seine ont prélevé des vers de terre au parc départemental des Lilas pour une étude scientifique. Ils ont appris à les identifier et à connaitre leur rôle fondamental dans la vie des sols. Cet atelier était proposé par le Département dans le cadre du plan 50 000 arbres, en partenariat avec l’association Agrof’île.

« Mehdi t’as pas peur ? » demande Eliane en voyant son camarade débusquer un ver dans la terre et le placer dans un godet d’eau. Parmi les 6e 1 et 2 du collège François-Rabelais présents à l’atelier sensibilisation-découverte des vers de terre, il y a ceux qui n’hésitent pas à toucher les invertébrés... Et il y a ceux que ça rebute ! Mais au final, tous finiront par participer avec entrain et curiosité.

Collecte des vers de terre - Crédit photo ©E. Legrand

Acteurs d’une étude scientifique

Pour recenser les espèces présentes dans le parc des lilas, des jardiniers départementaux et des membres de l’association Agrof’île ont accompagné les élèves dans l’application d’un protocole scientifique simplifié. Répartis en plusieurs groupes, ils ont collecté puis compté les vers d’une motte de terre de taille équivalente en trois points différents du parc : dans une prairie, dans une parcelle semée de blé et dans une parcelle mise au repos après récolte. Le résultat est sans appel : les populations sont trois fois plus nombreuses dans la zone de prairie où le sol n’a pas été travaillé.

Indispensables vers de terre

Il y a 700 espèces de vers de terre en France - Crédit photo ©E. Legrand
L’association Agrof’île se base sur les résultats de la collecte pour faire réfléchir les élèves sur le rôle des vers dans le fonctionnement du sol et l’agriculture « Les vers de terre contribuent à la décomposition des plantes source de nutriments et de minéraux et favorisent leur diffusion dans l’épaisseur du sol », résume Valentin Verret, agronome et coordinateur de l’association Agrof’île. « Comment fait-on pour favoriser leur présence ? » Kassem répond comme une évidence : « On limite les fois où on retourne la terre. Les vers sont sensibles aux vibrations et quand on travaille la terre on les tue et on casse leurs galeries. » Pour Benjamin Perrot-Cornu, professeur de Sciences de la vie et de la terre, « cet atelier donne l’occasion de travailler sur du concret. C’est important pour les élèves de prendre conscience de l’impact de l’agriculture sur l’environnement. »

L’association Agrof’île participe depuis plusieurs années à l’Observatoire participatif des vers de terre piloté par l’Université de Rennes. Des prélèvements réalisées pendant un mois au parc des lilas et chez les agriculteurs adhérant à Agrof’île vont servir à déterminer les espèces de vers de terre présentes en Île-de-France parmi les près de 700 recensées au niveau national.

Une initiative du plan 50 000 arbres

Sensibilisation à l'environnement - Crédit photo ©E. Legrand
L’atelier était proposé par le Département et l’association Agrof’île dans le cadre du plan 50 000 arbres. Ce dernier prévoit un important programme de plantation de nouveaux arbres dans les collèges d’ici 2028. Pour les accompagner, la collectivité soutient les établissements qui souhaitent mener des actions de sensibilisation à l’environnement grâce à des appels à projets.

47 établissements ont reçu une réponse positive à une ou plusieurs actions éducatives lors de la première édition d’un appel à candidatures lancé en septembre 2022. Ceux retenus pour le 2e appel à candidatures diffusé en décembre 2022 voient certaines de leurs classes accompagnées pour l’entretien ou la création de leur jardin pédagogique. Des classes partiront également à la découverte des parcs et espaces naturels sensibles départementaux, de la biodiversité de la Seine et de la Marne et de la ferme pédagogique de Mandres-les-Roses où ils appréhenderont l’importance des arbres dans une agriculture protectrice de la terre et de la ressource en eau.

50 000 arbres pour le Val-de-Marne

Avec le "Plan 50 000 arbres pour le Val-de-Marne", le Département s'engage à…

A lire aussi