Conseil départemental

Vivre en Val-de-Marne

Expérimentation : des collèges équipés de distributeurs de protections périodiques gratuites

mis à jour le 22/03/2022
Changeons les règles : depuis la rentrée de janvier, le Département expérimente la pose de distributeurs de protections périodiques dans 11 collèges publics du Val-de-Marne.

Le Conseil départemental du Val-de-Marne a décidé d’équiper certains collèges publics de distributeurs de tampons et de serviettes périodiques bio, dans le but de lutter contre les inégalités sociales, le tabou des règles et de pouvoir "dépanner" toute collégienne qui en aurait besoin.

Cette politique publique répond à un besoin concret. En effet, selon une étude récente menée par l'IFOP *, 92 % des Françaises adhèrent à l’élargissement des dispositifs de distribution gratuite de protections périodiques à tous les lieux publics et 90 % aux entreprises. Toujours selon cette étude, elles seraient 90 % parmi les femmes de moins de 25 ans à y avoir recours.

Expérimentation en cours dans 11 collèges

Il s'agit pour le moment d'une expérimentation menée dans les établissements val-de-marnais suivants, qui sera élargie à la rentrée de septembre 2022 :

  1. Cécile-et-Henri-Rol-Tanguy à Champigny-sur-Marne,
  2. Albert-Schweitzer à Créteil,
  3. Jean-Macé à Fontenay-sous-Bois,
  4. Rosa-Parks à Gentilly,
  5. Jean-Charcot à Joinville-le-Pont,
  6. Jean-Moulin à La-Queue-en-Brie,
  7. Nicolas-De-Staël à Maisons-Alfort,
  8. Paul-Valery à Thiais,
  9. La Guinette à Villecresnes,
  10. Louis-Pasteur à Villejuif
  11. Jules-Ferry à Villeneuve-Saint-Georges.

Lutter contre le tabou des règles

En effet, l'apparition des règles provoque souvent "un tabou ou une honte chez les adolescentes qui n'osent pas s'adresser à la Vie scolaire pour demander des protections périodiques" souligne Dina Evennou, infirmière scolaire au collège Albert-Schweitzer à Créteil qui a participé au projet. La pose de distribteurs gratuits au sein du collège vise à "changer les règles" en donnant un accès libre aux collégiennes à des protections périodiques respectueuses de leur santé.


Un livret pédagogique dédié ; crédit photo : E. Legrand

Dans ce dispositif, garçons et filles sont tout aussi impliqués à travers un livret pédagogique intitulé Les règles, et si on en parlait ?, qui sera distribué à tous les collégiens et collégiennes. Ce livret informe sur le phénomène biologique naturel des règles et répond aux interrogations des adolescents. Il a été conçu par une équipe pluridisciplinaire et un groupe d'élèves a participé à sa relecture pour s’assurer de sa bonne compréhension.

 

* Source : Étude Ifop pour Eve and Co réalisée par questionnaire auto-administré en ligne du 18 au 19 mars 2021 auprès d’un échantillon de 1 009 femmes, représentatif de la population féminine française âgée de 15 à 49 ans résidant en France métropolitaine.