Conseil départemental

Vivre en Val-de-Marne

FS2i : des projets financés par la solidarité interdépartementale

mis à jour le 28/03/2022
Doté de près de 173 millions d’euros en 2022, le Fonds de Solidarité et d'Investissement Interdépartemental (FS2i) permet de donner vie et d’accélérer la réalisation de projets qui participent à la réduction des inégalités territoriales et améliorent le cadre de vie des habitantes et des habitants. En 2022, 19 projets en Val-de-Marne bénéficieront de ce financement.

Avec le FS2i, les Départements réaffirment leur souhait de poursuivre ensemble des projets d’investissements pour améliorer le cadre et les conditions de vie de leurs habitantes et habitants.

Pour 2022, le budget du FS2i s’élève à 172 758 000 €, en hausse de plus de 31 millions d’euros par rapport à 2021. Environnement, éducation/enseignement supérieur, innovations et attractivité, patrimoinesolidarités, Jeux Olympiques de Paris 2024, mobilités/infrastructures routières/transports : ces thèmes sont ceux retenus par les Départements pour sélectionner les projets qui seront financés par le FS2i.

Le Département du Val-de-Marne y contribue à hauteur de 19,1 millions d'euros, et recevra 32 millions d'euros, soit un delta de +13 millions d'euros. Cette enveloppe conséquente va permettre de cofinancer 19 nouvelles opérations en 2022, parmi lesquelles :

Solidarités : réhabilitation de la crèche Degas à Créteil


Chaque année, le Département mène des travaux de rénovation et d’aménagement pour améliorer les conditions d’accueil des tout-petits © M. Aumercier

Le Département mène une politique volontariste pour permettre à chaque enfant d’être accueilli dans les meilleures conditions. C'est pourquoi il mène chaque année, des travaux de rénovation et de réhabilitation dans ses crèches. A la crèche Degas (Créteil), le Département va mener des travaux afin de permettre des économies d'énergie dans une perspective de transition énergétique.

Le budget prévisionnel de ces travaux financés par le Département du Val-de-Marne s’élève à 1,25 million d'euros.

Montant financé par le FS2i en 2022 : 486 993 €.

En savoir plus sur l'augmentation des solutions de garde.

 

Éducation : reconstruction du collège Georges-Brassens à Villeneuve-le-Roi


Chantier de reconstruction du collège Georges-Brassens à Villeneuve-le-Roi © E. Legrand

Dans le domaine de l’éducation, l’une des principales opérations soutenues en 2022 est la reconstruction du collège Georges-Brassens à Villeneuve-le-Roi. Les 600 collégiens qu’il accueillera dès la rentrée 2023 verront leurs conditions d’apprentissage nettement améliorées, grâce à un établissement agréable, fonctionnel, performant et respectueux de l’environnement.

Le montant des travaux s’élève à 33 millions d’euros. La livraison est prévue pour la rentrée de septembre 2023.

Montant financé par le FS2i en 2022 : 4,172 millions d'euros.

En savoir plus sur la reconstruction du collège Georges-Brassens à Villeneuve-le-Roi.

 

Innovations : centre de recherches en biotechnologies de l’Ecole nationale vétérinaire d’Alfortville (ENVA) à Maisons-Alfort


Perspective du Centre de recherches en biotechnologies situé à l’Ecole nationale vétérinaire d’Alfortville © ENVA

L'Ecole nationale vétérinaire d'Alfort (ENVA) s’est engagée dans un vaste projet de restructuration destiné à faire de son campus de Maisons-Alfort un opérateur de premier plan des politiques agricoles et de santé françaises, réunissant de nombreux partenaires, notamment l’Agence nationale de sécurité sanitaire, de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES) et l’Office national des forêts. Achevé en 2020, le projet de Centre de recherches en biotechnologies a porté sur l’aménagement de deux bâtiments existants dédiés à une plateforme hospitalière d’enseignement de la médecine des animaux de la ferme et de la faune sauvage et à des infrastructures de recherche liées à l’Institut Mondor de recherche médicale dans le domaine de la physiopathologie comparée.

Le Département du Val-de-Marne participe à hauteur de 1,5 million d'euros à ce projet d’un coût global de 46,77 millions d'euros.

Montant financé par le FS2i en 2022 : 776 919 €.

 

Environnement : le Plan 50 000 arbres


Plantations d'arbres au parc départemental de la Roseraie à L'Haÿ-les-Roses © E. Legrand

Ce plan vise à limiter les effets du dérèglement climatique en renforçant la couverture végétale du département, tout en améliorant le cadre de vie des Val-de-Marnais. 50 000 arbres nouveaux seront plantés dans le Val-de-Marne, d’ici la fin du mandat. Ce plan trouvera une application immédiate en 2022 avec les premières plantations tant sur le patrimoine départemental qu’en soutien aux engagements des particuliers et partenaires volontaires.

Le coût de l’opération est de 21,8 millions d’euros.

Montant financé par le FS2i en 2022 : 738 932 €.

En savoir plus sur le Plan 50 000 arbres.

 

Mobilités : le Câble 1 (ex Téléval – Câble A)


Les cabines du Câble 1 © Ile-de-France Mobilités

Premier téléphérique urbain francilien, il reliera les communes de Villeneuve-Saint-Georges, Valenton, Limeil-Brévannes et Créteil à l'horizon 2023-2024. Grâce à une vitesse d'environ 20 km/h, le Câble 1 réduira considérablement les temps de parcours entre ces communes. La ligne sera longue de 4,5 kilomètres et desservira 5 stations.

Le coût de réalisation du projet est estimé à 132 millions d’euros dont 1,872 millions € financés par le Département du Val-de-Marne en 2022.

Montant financé par le FS2i en 2022 : 729 418 €.

En savoir plus sur le Câble 1.

 

Patrimoine : renaturation de la Bièvre à Arcueil / Gentilly


Réouverture de la Bièvre le long du parc du Coteau à Arcueil © E. Legrand

La renaturation de la Bièvre à Arcueil et Gentilly constitue un ambitieux projet visant à recréer, sur 600 mètres de long, le lit d’une rivière qui avait été enterrée dans les années 1950. Les travaux, démarrés en juillet 2019, ont pris fin en mars 2022. Ce projet, qui participe à la qualité de vie en ville, permet d’offrir à la population un poumon d’oxygène en plein cœur de ville, mais aussi de favoriser la biodiversité et de protéger ce bien vital qu’est l’eau à l’heure du changement climatique.

Le budget du projet s’élève à 10 millions d’euros.

Montant financé par le FS2i en 2022 : 929 501 €.

En savoir plus sur le projet de renaturation de la Bièvre.

 

Jeux Olympiques de Paris 2024 : construction d'une station de dépollution des eaux pluviales (SDEP) et des prises d’eau à Champigny-sur-Marne


Bords de Marne à Champigny-sur-Marne © Mathieu Genon

Le projet de station de dépollution des eaux pluviales (SDEP) à Champigny-sur-Marne, s’inscrit dans un plan d’actions global visant à améliorer la qualité de l’eau dans la Marne et à réguler le débit des eaux de pluie dans le réseau d’assainissement, dans le bassin versant du ru de la Lande (environ 2 000 hectares et plusieurs milliers d’habitantes et habitants). Ce projet répond à trois objectifs que sont, l’amélioration de la qualité de l’eau en milieu naturel, le développement de la biodiversité et le retour à la baignade dans la Marne, en héritage des jeux olympiques et para-olympiques de 2024. Les travaux entrepris en cette fin d’année, visent à préparer le terrain et les réseaux d’assainissement avant le démarrage de la construction de la station.

Le coût des travaux est estimé à 42,3 millions d'euros.

Montant financé par le FS2i en 2022 : 3,762 millions d'euros.

En savoir plus sur la station de dépollution des eaux pluviales SDEP.

 

Plan sécurité


La vidéo-protection sera développée aux abords des collèges et sur les routes départementales

En complémentarité avec les actions portées par les acteurs de la sécurité, le Département va développer notamment la vidéo-protection aux abords des collèges et sur les routes départementales. Afin de prévenir la délinquance et le harcèlement, en particulier dans les collèges, des brigades de prévention et de médiation seront également déployées.

 

Le coût du projet est estimé à 3,167 millions d'euros.

Montant financé par le FS2i en 2022 : 1,234 million d'euros.

En savoir plus sur le Pacte départemental de prévention et de sécurité.

 


FS2i : un fonds de solidarité interdépartementale pour aider à financer des projets d'envergure francilienne

Logo du FS2i

Le FS2i est un fonds d’investissement doté annuellement de près de 150 millions d'euros. Il est intégralement consacré au financement de projets concrets et structurants, gages de solidarité et d’attractivité territoriale. La crise sanitaire engendrée par l’épidémie de la Covid-19 a mis en exergue l’importance d’une solidarité renforcée entre les territoires, pour répondre à l’urgence sociale et assurer la relance économique. Adossé à un établissement public interdépartemental, le FS2i est administré par un conseil restreint, composé des sept présidents des Départements franciliens. En octobre 2021, le Département des Hauts-de-Seine a pris la suite du Département du Val-de-Marne à la tête du FS2i. Ce conseil prend ses décisions à l’unanimité.

Doté de près de 173 millions d’euros en 2022, le FS2i va permettre aux Départements franciliens d’accélérer leurs projets et de répondre à des besoins nouveaux. Ensemble, les 7 Départements d’Ile-de-France restent mobilisés pour répondre aux besoins quotidiens de la population et pour préparer l’avenir.