Conseil départemental

Vivre en Val-de-Marne

Les crèches et centres de PMI se refont une beauté durant l'été

mis à jour le 22/08/2023
Pendant l’été, le Département profite de l’accalmie estivale pour effectuer des travaux dans ses bâtiments départementaux, notamment les crèches départementales et les Centres de protection Maternelle et Infantile (PMI). Près de 2 millions d’euros sont ainsi investis pour améliorer les conditions d’accueil des jeunes val-de-marnais en juillet et août 2023.

En 2023, le Département investit 13,6 millions d'euros dans la construction, l'entretien, la rénovation ou encore la réhabilitation des crèches et centres de PMI. Au sein de ce budget, plus de 2,1 millions d'euros sont entièrement consacrés aux travaux d'été (1,7 million d'euros dans les crèches départementales et 400 000 euros dans les centres de PMI).

La qualité environnementale des bâtiments, le bien-être des enfants et leur épanouissement sont au cœur de nos préoccupations. 
Olivier Capitanio, Président du Département.

400 000 € Réfection des cuisines et aménagement dans les crèches, 295 000 €, Réduction de la consommation d’énergie dans les crèches 110 000 €, 901 000 € Amélioration de l’accueil dans les crèches 400 000 €, Aménagement pour amélioration de l’accueil dans les PMI
Répartition des 2,1 millions d'euros consacrés aux travaux d'été dans les crèches départementales et les centres de PMI.

Cet été, 21 crèches départementales ont fait l’objet de travaux :

  • Réfection des cuisines et travaux d’aménagement. Par exemple, la cuisine de la crèche Clémenceau (Bry-sur-Marne) est rénovée et un monte-charge est créé, pour un investissement total de 400 000 euros.
  • Réduction de la consommation d’énergie. Par exemple, à la crèche Léon-Gourdault (Choisy-le-Roi), l’éclairage des trois sections est amélioré, des stores screen sont posés dans les sections ainsi que des films anti chaleur dans la salle du personnel permettront d’augmenter l’isolation thermique, pour un budget de 50 000 euros.
  • Sécurisation. Par exemple, la centrale incendie de la crèche Charles-Gide (Le Kremlin-Bicêtre) est remplacée pour un montant de 30 000 euros.
  • Amélioration de l’accueil. Par exemple, la section des bébés et les locaux annexes en sous-sol de la crèche Liberté (Maisons-Alfort) sont rénovés, à hauteur de 100 000 euros.

5 centres de PMI ont également bénéficié de travaux d’aménagement pour améliorer l’accueil dans les centres de PMI. Par exemple, les locaux du centre de PMI à Choisy-le-Roi (av.d’Alfortville) ont été mis en accessibilité pour les personnes à mobilité réduite, pour un montant de 200 000 euros.

Rénovation de la crèche Liberté à Maisons-Alfort (©L.Schoenhentz)Rénovation de la crèche Liberté à Maisons-Alfort (©L.Schoenhentz)Rénovation de la crèche Liberté à Maisons-Alfort (©L.Schoenhentz)

Objectif : 1000 solutions d'accueil supplémentaires

La construction de nouvelles crèches, la rénovation ou l'extension de bâtiments déjà existants s'inscrit dans l'optique de concrétiser davantage le projet d'augmentation du nombre de solutions de garde mis en place par le Département.

Notre ambition : développer 1000 solutions d'accueil supplémentaires d'ici 2028, notamment en poursuivant la création de nouvelles crèches et l'extension des établissements d'accueil existants.
Olivier Capitanio, Président du Département

Ainsi, de nouvelles infrastructures ont vu le jour telles que la crèche départementale René-Rousseau à Champigny-sur-Marne ouverte en septembre 2021 et comptabilisant 60 places, d'autres ont été agrandies comme la crèche des Larris à Fontenay-sous-Bois permettant d'accueillir 30 places supplémentaires. La construction de la crèche départementale à Limeil-Brévannes a, elle, commencé en mai 2022 dans le but d'accueillir à son tour 60 jeunes enfants dès février 2024.

Gestion des crèches départementales

Le Département du Val-de-Marne développe une politique volontariste en matière de…

Petite enfance : créer 1000 solutions d'accueil supplémentaires

Le Département est engagé dans l'augmentation du nombre de solutions de garde. Ainsi…

A lire aussi