Conseil départemental

Vivre en Val-de-Marne

Du Sam. 12 mars
au Dim. 28 aout 2022

"Modern Lovers", exposition au MAC VAL

mis à jour le 16/03/2022

Informations pratiques :

MAC VAL - Musée d’art contemporain du Val-de-Marne
Place de la Libération
94400 Vitry-sur-Seine

Le titre de l’exposition donne le ton : il sera question d’amours, de modernité et de rock’n roll. Proposée par Karina Bisch et Nicolas Chardon, l'exposition "Modern Lovers" s’amuse de l’idée de pavillon : folies architecturales programmatiques des expositions universelles, habitation, étendard... et propose une immense "machine à habiter", réunissant œuvres de l’une et de l’autre et œuvres communes dans une scénographie originale entre écrin, maquette et décor abolissant la frontière entre l’art et la vie.

Pour cette invitation conjointe au MAC VAL, Karina Bisch et Nicolas Chardon ont imaginé ce projet en forme de pavillon. L’exposition réunit œuvres de l’une et de l’autre et œuvres communes, tentant de donner corps à la production artistique d’un couple dans une scénographie originale entre écrin, maquette et décor abolissant la frontière entre l’art et la vie. 1 + 1 = 3.

Une scénographie qui s’amuse de l’idée de pavillon : folies architecturales programmatiques des expositions universelles et autres biennales, habitation, étendard... et qui propose une immense « machine à habiter » pour reprendre une formule célèbre de Le Corbusier. Une scénographie qui convoque la maison témoin, la maquette, le jeu de plateau, les showrooms des magasins, les « period rooms » des musées de civilisation, le décor de cinéma et de théâtre... « nous bâtissons une maison pour nos peintures tandis que nous sommes nous-mêmes habités par la peinture ».

L’audioguide, traditionnellement confié à des missions de commentaires devient ici personnage, habitant du pavillon. L’exposition se poursuit par ailleurs dans la publication éditée en partenariat avec CONNOISSEURS, maison d’édition structure de production et diffusion de multiples créée par Bisch et Chardon.

Quand le système pictural de réduction du visible inventé au début du 20e siècle par le peintre néerlandais Pieter Cornelis Mondriaan se retrouve sur une robe iconique puis devient l’image d’une entreprise de produits cosmétiques. Quand la figure du Pierrot, oh combien lunaire et mélancolique, devient le logo d’une marque de confiserie. Quand la grille moderniste se développe en point de croix. Quand le carré devient pixel.

©E.Legrand©E.Legrand©E.Legrand©T.Borredon©T.Borredon©T.Borredon