500 nouvelles places en crèches départementales d’ici 2021

mis à jour le 22/11/2018

Le Plan départemental adopté en décembre dernier vise la création de 500 places supplémentaires grâce à la construction de nouvelles crèches ou la rénovation-extension de bâtiments déjà existants.

C’est au Plessis-Trévise que la prochaine crèche départementale sera bâtie : 60 enfants âgés de trois mois à trois ans seront accueillis en septembre 2019. Intercommunale, elle permettra de répondre également aux besoins des familles de Chennevières-sur-Marne.

83 crèches en 2021 contre 76 aujourd’hui


Photo : D. Merle

« Au total, nous avons prévu la création de sept nouvelles crèches et quatre opérations de relocation-extension de crèches existantes », annonce Marie Kennedy, vice-présidente du Conseil départemental en charge de la petite enfance et de Ia protection maternelle et infantile.

Outre la future crèche du Plessis-Trévise, trois autres projets sont bien avancés. A Orly, la crèche du Parc-de-la-cloche sera relocalisée et agrandie afin d’accueillir 80 enfants. « Elle sera scindée en deux crèches distinctes de 40 places puisque les crèches ne doivent plus dépasser la capacité d’accueil de 60 places », précise l’élue. A Fontenay-sous-Bois c’est la crèche Les Larris qui va se dédoubler pour proposer 30 places supplémentaires avec deux crèches pouvant accueillir 45 petits val-de-marnais. A Chevilly-Larue, la crèche Franklin-Roosevelt passera de 40 à 60 places en s’intégrant à une opération d’aménagement d’un quartier menée par la commune.

Trois nouvelles crèches de 60 places devraient être réalisées à Champigny-sur-Marne, Créteil et Vitry-sur-Seine. Pour un total de 150 places, trois autres nouvelles crèches, à vocation intercommunale cette fois, sont programmées à Limeil-Brévannes/Sucy-en-Brie, Boissy-Saint-Léger/Bonneuil-sur-Marne et Villeneuve-Saint-Georges/Choisy-le-Roi. Enfin, la crèche Spinoza à Ivry-sur-Seine devrait profiter d’une relocalisation lui permettant d’offrir 30 places supplémentaires.

Un investissement de 55 millions d’euros

 « C’est un engagement très fort pour le Département car même si nous bénéficions d’un soutien financier de la Caisse d’allocations familiales, on peut chiffrer les quatre premières opérations à 20 millions d’euros dont 16 à notre charge, souligne Marie Kennedy. Au total, ce plan de création de 500 places engagera près de 55 millions d’euros d’ici fin 2021 ».

Des crèches encore plus nombreuses et accessibles à tous, une ambition pédagogique élevée, une souplesse d’accueil sur deux, trois ou quatre jours pour les parents en recherche d’emploi, en formation ou à temps partiel, c’est la signature du Département qui représente 30 % de l’accueil collectif en crèches dans le Val-de-Marne. « Si demain le Département devait disparaître et certaines de ses crèches privatisées, ce serait une vraie perte, avertit Nora Berkane, maman d’un enfant accueilli à la crèche du Parc à Choisy-le-Roi. J’ai mis ma fille en crèche privée avant d’obtenir une place à la crèche départementale. Le privé c’est plus cher, c’est moins bien et si vous avez 10 minutes de retard, on vous le facture ».

Carte des crèches du Val-de-Marne

Services et aides associés

A lire aussi