Câble A - Téléval : le premier téléphérique d'Île-de-France déclaré d’utilité publique

Le projet de téléphérique urbain reliant Créteil à Villeneuve-Saint-Georges a été déclaré d'utilité publique par le préfet Raymond Le Deun ce 22 octobre 2019. Prochaine étape : la phase opérationnelle de ce projet innovant et écologique sera lancée d'ici la fin de l'année.

Une étape décisive pour le premier téléphérique d'Île-de-France

Deux mois après les conclusions favorables de l'enquête publique, le préfet du Val-de-Marne, Raymond Le Deun, vient de déclarer d'utilité publique "le projet de création de ligne de transport par câble entre Créteil et Villeneuve-Saint-Georges dénommé "Câble A - Téléval" dans les communes de Créteil, Limeil-Brévannes, Valenton et Villeneuve-Saint-Georges". C'est une étape majeure qui couronne la mobilisation exceptionnelle des habitants et habitantes qui soutiennent ce projet : "Il s'agit d'une décision historique !" rappelle le collectif Vite Le Téléval. "Après le succès considérable des concertations de 2013 et 2016, l’enquête publique du printemps 2019 a confirmé le soutien populaire exceptionnel dont bénéficie le projet avec 1 100 avis, de nombreux soutiens des acteurs associatifs, économiques, culturels… et 4 587 signatures pour le Téléval recueillies !" complète le collectif.

Depuis 2008, le Département, en lien avec les villes et leurs partenaires, s'engage en faveur de ce projet utile à la population val-de-marnaise. En reliant les quartiers densément peuplés de Villeneuve-Saint-Geroges, Valenton, Limeil-Brévannes et Créteil, des secteurs isolés par d'imposantes coupures urbaines, le téléphérique Câble A - Téléval va participer au désenclavement de ces quartiers et va renforcer le pôle transports Créteil - Pointe du lac (bus 393, métro ligne 8...). Il s'agit d'un véritable enjeu stratégique pour le Département. 

Pierre Garzon, vice-président en charge de l'aménagement, des transports, des déplacements et des circulations, se félicite : "Après 10 ans de projets, d'instructions d'un dossier complexe, on peut maintenant dire que les habitants de Créteil, Limeil-Brévannes, Valenton et Villeneuve-Saint-Georges vont circuler en téléphérique, librement et confortablement, avec un outil extrêmement moderne et novateur."

 

Le Département reste vigilant sur la suite du projet

Le Conseil départemental du Val-de-Marne a confirmé qu'il participerait au financement des travaux à hauteur de 30%, s'inscrivant dans la continuité du financement des études.

Par ailleurs, le Département a demandé à l'Etat d'inscrire le Câble A - Téléval dans le Contrat de Plan État-Région (CPER) 2021-2027,  un outil qui vise à financer les projets exerçant un effet de levier pour l’investissement local, afin d'élever le niveau d’équipement des territoires.

Avec la déclaration d'utilité publique, le maître d’ouvrage du projet, Île-de-France Mobilités peut désormais lancer la procédure de consultation du futur marché global pour la conception et la réalisation de l’ensemble du projet d’ici la fin de l’année. Les recommandations formulées par la commission d’enquête, qui ont pour objet d’optimiser et d’améliorer le projet, ont d’ores et déjà été intégrées dans la procédure de consultation.

Travaillant de façon rapprochée avec Île-de-France Mobilités, le Département sera vigilant au maintien du dialogue avec les habitants et habitantes sur la poursuite du projet. 

Les futures lignes de transports en commun

D’ici 2024, de nombreuses nouvelles lignes de transport en commun verront le jour...

A lire aussi