Conseil départemental

Vivre en Val-de-Marne

Cet été, 3,2 millions € de travaux réalisés dans 23 crèches départementales

Amélioration des conditions d’accueil, optimisation des performances énergétiques, sécurisation des accès, mise en accessibilité des locaux… Pendant l’été, le Val-de-Marne investit près de 3,2 millions d’euros dans 23 crèches départementales. Zoom sur trois chantiers menés cet été.

Crèche Brossolette au Perreux-sur-Marne – Budget : 160 000 €

  • Rénovation des installations techniques avec remplacement par des chaudières gaz à condensation offrant un rendement 30% supérieur aux anciennes.

Réouverture : début septembre 2016.

Crèche des Hautes-Bornes à Orly – Budget : 142 000 €


Extérieurs de la crèche des Hautes-Bornes
  • Rénovation des 4 sections avec changement du faux plafond et de l’éclairage.
  • Entretien des toitures terrasses sur l’ensemble du bâtiment
  • Nettoyage et reprise de la peinture du mur en béton de la terrasse de l’étage
  • Création d’une salle de motricité au sous-sol
  • Création d’un local ménage au Rez-de-chaussée

Réouverture : mi-septembre 2016.

Crèche Lucien Français à Vitry-sur-Seine – Budget : 190 000 €


Aménagement intérieur de la crèche Lucien Français
  • Rénovation complète 1er étage (peinture, isolation, sols, aération, etc.)
  • Reprise ponctuelle de l’étanchéité des toitures terrasses
  • Création d’un local ménage
  • Aménagement de l’ancien local poussettes en salle de réunion
  • Création d’un local poussettes à l’extérieur

Réouverture : fin octobre 2016.

 

Des travaux toute l’année

« En inscrivant, cette année encore, un budget travaux et aménagement de 5,5 millions d’euros pour les crèches et les PMI, le Conseil départemental montre son attachement à la qualité du service public » explique Marie Kennedy, vice-présidente chargée de la petite enfance et de la protection maternelle et infantile. La période estivale reste propice aux travaux et c’est ainsi que certains chantiers s’échelonnent plusieurs étés. Le vieillissement de nombreux bâtiments nécessite aussi une fermeture sur plusieurs mois pour entreprendre d’importants travaux d’entretien et de réparations comme par exemple la crèche Cousin de Méricourt à Cachan. Fermée depuis le 25 juillet, elle n’ouvrira ses portes qu’au début de l’année 2017,  après la rénovation et la mise en accessibilité des bâtiments pour un budget de 716 000 euros.

 

A lire aussi