Conseil départemental

Vivre en Val-de-Marne

De nouveaux locaux pour l'association Val Bio Ile-de-France

mis à jour le 03/12/2020

Implantée à Chennevières-sur-Marne dans l’espace naturel de la Plaine des Bordes, l'association de production maraichère Val Bio Ile-de-France, soutenue par le Département, dispose de nouveaux locaux.

Association d’insertion et de production maraichère biologique, Val Bio est implantée dans l’espace naturel de la Plaine des Bordes depuis 2015 où elle dispose d'un terrain de 8,5 hectares mis à disposition par le Département.

De nouveaux locaux pour assurer son développement

L'association de production maraichère Val Bio Ile-de-France favorise l'insertion professionnelleDepuis 2016, l'association est équipée d'une serre de 10 000 m² pour diversifier les cultures ; crédit photo : Didier AdamVal Bio est implantée à Chennevières-sur-Marne dans l’espace naturel de la Plaine des Bordes ; crédit photo : Didier AdamDistribution de légumes bio par l'association ; crédit photo : Didier Adam

Déjà équipée d'une serre de 10 000 m² depuis 2016 pour diversifier les légumes cultivés, l'association dispose également d'une réserve d’eau de 1 450 m³, en cas de sécheresse.

Cette année, ce sont de nouveaux locaux agricoles qui ont vu le jour pour accompagner le développement de ses activités.

Toujours à Chennevières, plusieurs espaces ont été créés afin de :

  • assurer la préparation et le conditionnement de légumes en paniers,
  • accueillir la clientèle pour la vente directe de la production,
  • stocker le matériel agricole, les semences et les légumes,
  • faciliter l'accueil des salariés (vestiaires, sanitaires, salle de repas),
  • permettre la confidentialité des données et des réunions (bureaux, salles de réunion).

Une association soutenue par le Département

Le Département accompagne l'association Val Bio depuis son lancement à hauteur de 700 000 euros de subvention et un montant total de travaux de 1,55 millions d’euros (drainage du sol, forage pour l’irrigation, construction des serres d'un hectare, bâtiments).

Sur le plan de l’insertion, la collectivité co-finance des aides aux postes pour les bénéficiaires du RSA inscrits dans un parcours d’insertion chaque année : soit 34 000 euros versés à l'association en 2019.

Une garantie d’emprunt de 100 % portant sur 200 000 euros d’emprunt auprès de la Nef (coopérative financière orientée vers des projets ayant une utilité sociale, écologique et/ou culturelle), a été votée le 6 Juillet 2020, afin de permettre à Val Bio de finaliser les travaux du bâtiment agricole.

Insertion professionnelle, circuit court : vision long terme

Avec 19 personnes en insertion et 6 salariés permanents, Val Bio totalise un taux d'emplois à l’hectare trois fois supérieur au maraîchage diversifié classique en circuit court.

Val Bio distribue chaque semaine 650 à 700 paniers à ses abonnés et abonnées avec pour objectif d'atteindre 1 300

Pour accompagner ce développement, le Département a d'ailleurs mis en place deux points de distributions supplémentaires à destination des agentes et agents départementaux, à l’Hôtel du Département et à l’Echat, en plus de deux de Valenton et au sein de plusieurs EDS. 

En outre, plusieurs opérations de solidarité coordonnées par le Département ont permis à l'association d'écouler les légumes déjà en production pendant la crise sanitaire. C'est la cas des distributions en lien avec l’UPEC et le Crous qui ont d’ailleurs repris, depuis le mois de novembre.

Le soutien à l'économie sociale et solidaire (ESS)

Le Val-de-Marne accueille plus de 3850 structures employeuses et des milliers...

A lire aussi