Des accueils à temps partiel dans les crèches départementales dès septembre 2017 !

Faire garder son enfant 5, 4, 3 ou même 2 jours en crèche départementale ? C’est désormais possible avec les contrats d’accueil à temps partiel. A partir de la rentrée 2017, les 76 crèches départementales diversifient leurs contrats d’accueil pour offrir une plus grande souplesse aux parents.


Crèche départementale. Photo : R. Milani

Depuis la rentrée de septembre 2016, 14 crèches départementales expérimentent l’accueil d’enfants à temps partiel. 45 contrats de 2 ou 3 jours ont ainsi été mis en place, permettant d’accueillir 22 enfants supplémentaires (1 contrat de 3 jours + 1 contrat de 2 jours = 1 place), la plupart dans les sections de grands et moyens.

Plusieurs familles sont concernées par ce dispositif : les parents qui travaillent à temps partiel, qui ont un autre mode de garde en complément de la crèche ou ceux qui souhaitent que leur enfant découvre progressivement la collectivité avant l’entrée à l’école. Les contrats de 2, 3 ou 4 jours offrent une plus grande souplesse aux parents mais ils permettent également de gérer les places en crèche de façon optimale, de façon à dégager des accueils supplémentaires.

La crèche départementale François-Trubert à Arcueil testait depuis 3 ans les contrats d’accueil de 3 jours. Cette nouvelle formule a induit l’accueil d’un enfant supplémentaire pour faire le complément sur une semaine, mais sans remettre en cause l’organisation des équipes. La directrice Valérie Lof explique : « Au début, nous nous demandions quelle place donner aux enfants accueillis à temps partiel. L’équipe a décidé de leur attribuer comme aux autres, un lit et une place à table dédiés : ainsi les enfants qui ne sont là que 2 ou 3 jours par semaine ont une place bien identifiée, y compris par les autres enfants. »

Grâce à cette expérience concluante, l’accueil à temps partiel sera généralisé à partir de septembre 2017 sur l’ensemble des crèches départementales.

500 nouvelles places en crèche d’ici 4 ans

Lors des Etats généraux des Solidarités de novembre 2016, des engagements ont été pris : parmi eux, adapter nos actions au besoin des habitants. C’est pour répondre à la démographie croissante du Val-de-Marne que le Département a fait le choix de travailler à la création de 500 places supplémentaires en crèches départementales. De nouvelles structures verront ainsi bientôt le jour et rejoindront les 76 autres, réparties sur tout le territoire. Une particularité puisque la moitié des crèches départementales françaises se trouvent dans le Val-de-Marne. En 2017, le Département s’engage à relever le défi d’améliorer en Val-de-Marne l’accueil des tout-petits. 

Gestion des 76 crèches départementales

Les 76 crèches collectives départementales permettent aux familles d’articuler au...

Financement de nouvelles places en crèches

Le Département finance la création de nouvelles places en crèches (municipales,...

Services et aides associés

A lire aussi