Conseil départemental

Vivre en Val-de-Marne

Des athlètes de haut niveau parmi le personnel départemental

mis à jour le 19/11/2020

Le Conseil départemental propose un dispositif de soutien à certains sportifs et sportives de haut niveau. Le 18 novembre 2020, neuf athlètes ont signé un contrat d'insertion professionnelle, sous convention avec le Département.


Camille Serme (championne de squash) signe son contrat avec le Département, le 18 novembre 2020 à la Maison du handball

Le 18 novembre 2020, à la Maison du handball, à Créteil, six athlètes ont signé un contrat avec le Département : Camille Serme (squash), Antoine Jesel (aviron -handi), Grégory Baugé (cyclisme), Amandine Buchard (judo), Dora Tchakounté (haltérophilie), Tiavo Randrianisa (taekwondo).

Trois autres athlètes sont également en contrat avec le Département mais n'avaient pas pu se déplacer (Benjamin Auffret (plongeon), Sarah Adidou (taekwondo) et Luka Mhkeize (judo). 

 

 

Un dispositif de soutien aux sportifs et sportives de haut niveau depuis 1986


Antoine Jesel (champion d'aviron) signe son contrat avec le Département, le 18 novembre 2020 à la Maison du handball

Tous et toutes les athlètes ne vivent pas de leur sport. D'où la nécéssité pour ces athlètes d'avoir une activité professionnelle et une perspective de reconversion après leur carrière. Mais combiner l'exigence du haut niveau avec un emploi régulier peut souvent relever du défi.

Le Département a mis en place, en 1986, un dispositif de soutien aux athlètes de haut niveau, afin qu'elles et ils puissent travailler à temps partiel, tout en menant leur carrière sportive. Le Val-de-Marne est l'un des rares Départements à proposer ce soutien.

 

 

 

Une sélection selon différents critères


Amandine Buchard (championne de judo) signe son contrat avec le Département, le 18 novembre 2020 à la Maison du handball

La sélection est difficile car les postes sont limités. Une cinquantaine de sportifs et sportives de haut niveau ont bénéficié d'un contrat d'insertion professionnelle depuis la création de cette aide. "Les athlètes sont sélectionnés selon différents critères, explique Carole Chenault, en charge du haut niveau au service des Sports du Département. Ils doivent être licenciés en Val-de-Marne, motivés et figurer sur les listes référencées du ministère des Sports. Le critère social est également important dans notre choix. Par ailleurs, le Département s'attache à une représentation paritaire entre femmes et hommes et recherche la diversité en matière de clubs et de disciplines".

 

Neuf athlètes en convention d'insertion professionnelle

Neuf jeunes athlètes sont actuellement en convention d'insertion professionnelle avec le Département :

Tiavo Randrianisa et Sarah Adidou, championnes de taekwendo. © J. Paisley. Grégory Baugé, champion de cyclisme sur piste. © DRCamille Serme, championne de squash. © Joseph Melin.Antoine Jésel, champion d'aviron. © Eric Legrand. Amandine Buchard, championne de judo. © Christian Petit.

 

Un accompagnement et un suivi dans leur projet professionnel

Ces sportifs et sportives de haut niveau, en contrat d'un an renouvelable, vont se former et travailler dans les différents services de la collectivité : action sociale, informatique, communication, ressources humaines... Les athlètes sont conseillés et accompagnés par le Département dans leur projet professionnel afin d'identifier l'activité qui pourrait le mieux correspondre à leurs compétences, leurs souhaits et leur projet sportif tout en tenant compte des besoins de la collectivité.

Les athlètes sont aussi amenés à représenter le Département lors d'initiatives ponctuelles (Jeux du Val-de-Marne, fête des Solidarités, interventions auprès des élèves de collège...).

Sarah Adidou et Tiavo Randrianisa, taekwendistes de 21 ans et 19 ans, mesurent leur chance d'avoir signé leur contrat : "Ce soutien est vraiment important. Le Département nous propose des horaires aménagés, ça fait du bien de nous sentir soutenues."

A lire aussi