Conseil départemental

Vivre en Val-de-Marne

Des bio-déchets pour fortifier les roses du Val-de-Marne

mis à jour le 20/10/2020

Depuis mars, le Département du Val-de-Marne utilise son compost issu des bio-déchets pour alimenter la Roseraie du Val-de-Marne et la pépinière départementale. Deux composteurs ont été installés dans les restaurants collectifs de Chérioux et Valenton.

Les roses semblent apprécier le compost du Département ! Depuis mars, les jardiniers de la Roseraie utilisent un compost venu des restaurants collectifs situés à Chérioux et Valenton. Ce compost est stocké à la pépinière départementale puis utilisé par épandages ou sous forme de terreau, notamment sur les parcelles utilisées pour la multiplication des rosiers. « Le rosier est une plante qui demande une terre riche en matière organique », explique Marc Staszewski, responsable des collections végétales à la direction des Espaces verts et du Paysage. Ce terreau présente deux avantages immédiats : un apport de matière organique de qualité (le compost répond à la norme NFU 44-551) et une reprise plus efficace des plantes dans la mesure où les jeunes pousses produites à la pépinière retrouveront à la Roseraie le même terreau fertile.

Deux broyeurs à déchets installés en 2016

En mai 2014, le Département a installé son premier composteur électromécanique sur le site de Chérioux. En deux ans, ce sont 23,567 tonnes de biodéchets qui ont ainsi été transformés en 7,362 tonnes de compost. S'agissant de Valenton, le composteur a recyclé 4,557 tonnes de biodéchets pour produire 1,493 tonnes de compost. « Au total, ce sont 8,855 tonnes de compost qui ont été produites et 28,124 tonnes de biodéchets qui n'ont pas été incinérés », résume William Descamps, chargé de projet à la Direction du Développement durable. Devant une telle réussite, deux autres restaurants collectifs départementaux (Echat et Solidarité) recevront en 2016 des broyeurs de biodéchets tandis qu'une analyse sera menée en 2017 sur le site de l’Hôtel du Département pour étudier la pertinence de mettre en place un composteur électromécanique.

Découvrez le composteur de Chérioux en vidéo