Des lignes de bus renforcées pour la rentrée !

mis à jour le 15/09/2014

Depuis le 1er septembre 2014, cinq lignes de bus bénéficient d’un plus grand nombre de navettes et d’une plus large amplitude horaire.

Moins d’attente, plus de bus ! Face à la hausse des fréquentations dans les transports publics, et pour mieux répondre aux besoins des usagers, le Syndicat des Transports d’Île-de-France - STIF – améliore les fréquences des navettes et élargit les amplitudes horaires. Dans le Val-de-Marne, cinq lignes de bus sont concernées. La ligne 114 qui relie le Château de Vincennes à Villemomble propose plus de bus aux heures de pointe le matin comme le soir. La ligne 120 qui fait la liaison entre la gare de Nogent-sur-Marne et celle de Noisy-le-Grand propose une plus grande amplitude horaire le soir : les bus circulent jusqu’à 00h45 au lieu de 21h30. La ligne 308 qui relie la Préfecture du Val-de-Marne à Villiers-sur-Marne propose plus de bus toute la journée tandis que la ligne K de la STRAV, qui relie Créteil à Villeneuve-Saint-Georges, offre plus de bus en fin de journée avec un passage toutes les 10 minutes au lieu de 15. Enfin, la ligne J1/J2 de la STRAV qui relie Boissy-Saint-Léger à Villeneuve-Saint-Georges est renforcée avec un bus toutes les 5 minutes. L’amélioration de ces 5 lignes de bus représente un investissement de plus d’un million d’euros.

En 2013, le Conseil général du Val-de-Marne a versé 37 millions d’euros au STIF

Le STIF est l’organisme chargé d’organiser et de financer les transports publics pour les Franciliens. Il est composé de la Région Île-de-France, de la Ville de Paris et des sept autres départements franciliens. Cette année, le Conseil général du Val-de-Marne, membre du STIF, a versé 37 millions d’euros pour contribuer à l’amélioration des transports en Val-de-Marne. En plus de la création de nouvelles lignes de transport, le Conseil général est fortement impliqué dans l’amélioration de l’offre bus existant pour desservir au mieux les quartiers dépourvus de transports efficaces et assurer des rabattements efficaces vers des modes de transport un peu plus « lourds » (RER, métro, tramways…). Depuis janvier 2014, 24 lignes ont déjà été renforcées en Val-de-Marne.

L'accès aux transports pour tous

L’accès aux transports en commun est aujourd’hui  un élément essentiel,...

Les futures lignes de transports en commun

D’ici 2024, de nombreuses nouvelles lignes de transport en commun verront le jour...