Diagnostic archéologique à Chennevières-sur-Marne

Depuis 40 ans, le Conseil départemental s’est doté d’un service dédié pour préserver, conserver, étudier et transmettre le patrimoine archéologique val-de-marnais. Depuis le 8 juillet, et jusqu'au 26 juillet, un diagnostic archéologique reprend au pied de l'église de Chennevières-sur-Marne. Cette nouvelle opération prolonge l'intervention qui s'est déroulé en mars 2019.

Église Saint-Pierre, Chennevières-sur-Marne

Fouilles au pied de l'Eglise
Fouilles au pied de l'Eglise

Le Département réalise des opérations d’archéologie préventive : prospection, diagnostic et fouille. Il enregistre les indices et vestiges mis au jour et repère les espaces où le patrimoine archéologique pourrait être endommagé dans le Val-de-Marne. Le diagnostic permet de vérifier la présence ou non de vestiges avant d’enclencher un projet d’aménagement. Il peut être suivi d’une fouille s’il est déclaré "positif".

 

Un diagnostic archéologique s'est déroulé pendant le mois de mars au pied de l’église Saint-Pierre de Chennevières-sur-Marne et se poursuit en juillet 2019. Cette opération intervient en amont de l’aménagement d’une rampe d’accès à l’église. Elle fait suite à deux interventions archéologiques réalisées derrière le chevet et à l’intérieur de l’édifice. Ces sondages avaient permis d’observer les fondations de ce bâtiment daté du milieu du XIIIe siècle et d’étudier les sépultures du cimetière utilisé du XIVe au début du XIXe siècle. Ces nouvelles investigations auront pour but de documenter les fondations de l’église au niveau du mur sud de la nef et d’explorer un autre secteur du cimetière paroissial médiéval et moderne.

 

Transmettre la connaissance du Val-de-Marne

La recherche est un bien commun à transmettre à chaque citoyen pour lui fournir les moyens d’une réflexion partagée. Dans le prolongement de ses activités de recherches, le Département organise des expositions et des conférences. Il diffuse aussi des publications auprès d’un large public. L’espace d’aventures archéologiques accueille régulièrement tous les publics (journées du patrimoine, fêtes départementales ou locales, journées nationales de l’archéologie, Estival archeo, etc.). Les scolaires et les personnes en situation de fragilité font l’objet de projets spécifiques (ateliers pédagogiques, expérimentations, etc.) L'ambition du Département dans la sauvegarde du patrimoine archéologique dure depuis déjà 40 ans.