Diagnostic archéologique à Vitry-sur-Seine

Dans le cadre d'études préparatoires avant des travaux à Vitry-sur-Seine, un diagnostic archéologique a été réalisé en fin d'année 2018. L'intervention reprendra dès le 15 janvier 2019 et ce, pendant tout le mois.

Dans le cadre du réaménagement de la ZAC des Ardoines, à Vitry-sur-Seine, un diagnostic archéologique a été mené du 8 octobre au 21 novembre 2018 par le Conseil départemental. Les parcelles concernées, d’une superficie totale d’environ 4,6 ha, sont situées près de la Seine, entre la rue Léon Geffroy et la rue Malleret Joinville.

A partir du 15 janvier 2019, reprise de l’intervention archéologique, qui se poursuivra jusqu’à la fin du mois. L’emprise de ce diagnostic présentait un fort potentiel archéologique. 

Un secteur en mutation 

A la suite d’un diagnostic réalisé en 2015 par le service archéologie du Département qui avait mis en évidence des vestiges archéologiques, une fouille effectuée par l’INRAP (Institut national de recherches archéologiques préventives) en 2016, a attesté une occupation humaine du secteur. L’occupation la plus ancienne est à rattacher au Paléolithique supérieur voire au Mésolithique. La seconde occupation, datée du Néolithique, est basée sur la découverte, notamment, de mobilier archéologique conséquent et de rejets domestiques.  Deux autres diagnostics, de l’autre côté de la rue Léon Geffroy, réalisé en 2016 et 2017 par le service archéologie ont confirmé la présence et l’étendue de l’occupation. De plus, un ossement de mammouth daté du Paléolithique supérieur a été découvert sur une des parcelles diagnostiquées en 2015.

 

La richesse patrimoniale et archéologique du Val-de-Marne mise en valeur depuis 40 ans

Le Val-de-Marne s’engage pour la sauvegarde, la préservation et la valorisation de son patrimoine archéologique.

Depuis 1978, le département du Val-de-Marne s’engage pour la sauvegarde, la préservation et la valorisation de son patrimoine archéologique. Les fouilles, surtout dans un département très urbain comme le Val- de- Marne, intéressent énormément les riverains souvent stupéfaits par la richesse patrimoniale insoupçonnée de leur environnement quotidien. Cette curiosité ouvre tout naturellement sur des questionnements plus larges et constitue un vecteur privilégié d’accès au patrimoine comme à l’histoire. Le Départment se positionne ainsi comme un acteur de la gestion de la richesse patrimoniale de son territoire. Cette action se trouve à chacun des niveaux impactant le patrimoine archéologique, conseils sur projets, études d’impact, découvertes fortuites, réponses aux prescriptions, restitutions aux administrés, conservation du mobilier archéologique. L’implication du Conseil départemental trouve sa place dans le cadre plus global du développement durable. En effet, le patrimoine archéologique peut être considéré comme l’une des ressources, fragile et limitée, du territoire dont le Département à la charge et dont il assure la gestion pour sa population, actuelle et future.

 

40 ans d'archéologie dans le Val-de-Marne

Sauvegarder le patrimoine et aménager le territoire : l’archéologie départementale

Le Conseil départemental s’est doté d’un service archéologie pour préserver,...

Services et aides associés

A lire aussi