Conseil départemental

Vivre en Val-de-Marne

Distribution de denrées alimentaires : le Département solidaire

mis à jour le 03/12/2020

Pour faire face à la crise sanitaire et venir en aide aux familles les plus démunies, le Département s'est associé aux associations caritatives dans les villes pour distribuer des fruits et légumes bio ainsi que des produits de première nécessité dans tout le Val-de-Marne. Plusieurs tonnes de denrées alimentaires vont ainsi être mises à disposition des Val-de-Marnais et Val-de-Marnaises qui en ont besoin.

Une aide pour les personnes les plus démunies


Photo : D. Adam

Ce sont plusieurs tonnes de fruits et légumes frais et bio qui ont déjà été distribuées depuis ce week-end à Alfortville, Champigny-sur-Marne, Chennevières-sur-Marne, Fontenay-sous-Bois et Ivry-sur-Seine. Ces fruits et légumes proviennent notamment de Val Bio, chantier d’insertion situé sur l'espace naturel départemental de la Plaine-des-Bordes, et de la Coopérative Bio Ile-de-France, actrice locale du bio dont le Conseil départemental est membre. 

Des courges, des carottes, des pommes mais aussi des couches bébé… En partenariat avec les associations Secours populaire français, la Croix Rouge et les Restos du Coeur, le Département a également distribué des kits d'hygiène et des produits de première nécessité notamment pour les familles avec jeunes enfants. D’autres distributions sont programmées sur le territoire. Le 28 novembre dernier, une distribution a eu lieu à Champigny-sur-Marne avec l'association J'aide la chance

 

Pour bénéficier de ces distributions, contactez l'EDS de votre ville.

Si vous souhaitez apporter votre soutien ou devenir bénévole, rapprochez-vous des associations solidaires : Croix-rouge du Val-de-Marne et Secours populaire du Val-de-Marne.

 


Samedi 21 novembre, distributions solidaires à Alfortville.

 

Le Département : un bouclier social

"La crise sanitaire et ses lourdes conséquences sur l’emploi et leur niveau de vie, font craindre que les personnes en difficulté lors du premier confinement ne s’installent dans la précarité sur la durée", explique Thierry Robert, secrétaire national du Secours populaire français. "Ces opérations s’avèrent indispensables, à l’heure où les associations nous remontent une explosion des demandes d’aides alimentaires suite au confinement." précise Christian Favier, président du Conseil départemental du Val-de-Marne.

"Dans notre département, la solidarité n’est pas un vain mot", rappelle Christian Favier

Alors que le Val-de-Marne compte 5 000 allocataires du RSA supplémentaires depuis janvier 2020, le Département met tout œuvre pour protéger les Val-de-Marnaises et les Val-de-Marnais face à la crise sanitaire, mais aussi face à la crise sociale et économique qui en découle. Depuis le début de la pandémie, en plus de ses dispositifs habituels de soutien au pouvoir d’achat des familles (Aide Val-de-Marne solidarité, forfait Améthyste, remboursement 50% de la carte Imagine R, allocation personnalisée d’autonomie (APA), etc.), le Conseil départemental a dû absorber 22 millions d’euros de dépenses supplémentaires. Parmi ses nouveaux engagements, une hausse de 7 millions d’euros pour le fonds unique de solidarité, qui permet de répondre à diverses demandes d’aides d’urgence exprimées par la population Val-de- Marnaise au sein des Espaces départementaux des Solidarités (EDS). Le fonds de solidarité habitat (FSH) permet, quant à lui, de faire face aux factures d’énergie. Le Département a également versé une prime Covid-19 aux personnels des services d’aide et d’accompagnement à domicile (SAAD) qui interviennent auprès des personnes âgées et des personnes en situation de handicap.