×

En raison du mouvement national de mobilisation contre la réforme des retraites, l'accueil des services départementaux est susceptible d'être modifié. Nous vous invitons à vous renseigner en téléphonant avant tout déplacement. Merci pour votre compréhension.

Droits des femmes : le Département agit contre les inégalités dans la culture

mis à jour le 27/03/2019

À l'occasion de la journée internationale des droits des femmes qui a lieu le 8 mars, le Département choisit de valoriser les actions et engagements entrepris pour mener vers l'égalité entre les femmes et les hommes toute cette semaine. Aujourd'hui, focus sur les femmes et la culture.

Les inégalités entre les femmes et les hommes sont connues. La culture est-elle une exception ? Est-ce un secteur qui sort bon élève ou est-ce un reflet des discriminations de la société ? 

Culture : les femmes toujours sous-représentées

Entre 2010 et 2017, seulement 2% des films primés au festival de Cannes (palme d'Or) ont été réalisés par des femmes

Selon l'Observatoire de l'égalité entre femmes et hommes dans la culture et la communication (rapport 2018), seulement 21% des long-métrages agréés étaient réalisés par des femmes, de 2010 à 2017. Sur cette même période, 9% des films primés aux César ont été réalisés par des femmes... et seulement 2% des réalisateurs primés étaient des réalisatrices. Toujours entre 2010 et 2017, seulement 2% des films récompensés par une palme d'Or ont été réalisés par des femmes. En littérature, selon ce même document et sur cette même temporalité, 41% des lauréats des principaux prix littéraires emblématiques étaient des femmes : c'est mieux... mais toujours pas paritaire.

Dans les médias, si les femmes sont plus représentées qu'avant dans les programmes diffusés à la télévision, on est encore loin de la parité parfaite comme en témoigne un récent rapport du CSA. Enfin, selon INA Global, lorsque les femmes sont présentes à l'antenne... elles parlent en moyenne deux fois moins que les hommes. 

 

Et dans le Val-de-Marne, on fait quoi ?

C'est pour répondre à ce type d'inégalités dans le secteur culturel, que le Département agit à son niveau en donnant la parole aux femmes. Notamment, avec le soutien financier apporté au Festival international de films de femmes, dont la prochaine édition se déroulera du 22 mars au 31 mars 2019.

En littérature, le Département s'efforce de respecter la parité, notamment à travers les auteurs et autrices qui bénéficient de soutiens, dans le cadre de la création artistique du livre destiné aux nouveau-nés val-de-marnais. Sur les 30 livres offerts aux bébés nés ces 30 dernières années, 15 ont été écrits ou co-écrits par des femmes. Et si le livre de cette année a été écrit par un homme, c'est bien une femme qui en a illustré les pages ! Enfin, en respect de la charte pour une communication publique sans stéréotypes de genres et des enjeux de l'Observatoire de l'égalité femmes-hommes, le Val-de-Marne s'efforce de respecter la parité dans la représentation des femmes et des hommes dans les reportages. 

 

L'engagement du Val-de-Marne pour combattre les inégalités se manifeste également à travers d'autres évènements d'utilité publique comme les artistes mis en avant au MAC VAL ou encore l'exposition interactive "Super-égaux" qui se tient actuellement à l'Exploradôme, à Vitry-sur-Seine. Cette exposition temporaire (visible jusqu'à fin août 2019) est accessible aux enfants dès 6 ans et répond, de façon ludique et scientifique, aux questions que peuvent se poser petits et grands sur les différences entre filles et garçons : à la naissance, sommes-nous programmé·e·s ? Notre cerveau a-t-il un sexe ? Adultes, sommes-nous réellement égales et égaux ? Des questions qui vous donneront envie de dialoguer et de vous questionner tout en s'amusant !  

Le droit des femmes est l'affaire de tous et toutes : la mobilisation doit continuer.

 

À lire aussi :

Observatoire de l'Egalité Femmes/Hommes

En 2000, le Département créait l'Observatoire de l'Egalité femmes/hommes....

A lire aussi