Conseil départemental

Vivre en Val-de-Marne

Economie sociale et solidaire : 11 projets récompensés, 69 futurs emplois créés

mis à jour le 15/10/2020

Production de masques, soutien renforcé aux publics fragiles, dons alimentaires, approvisionnement en circuits courts...En plein confinement, l’économie sociale et solidaire (ESS) a su une nouvelle fois montrer son utilité dans le Val-de-Marne. Le Département, à l'origine d'un appel à projets en faveur de l'ESS, soutient ces initiatives et récompense 11 projets innovants avec une enveloppe de 100 000 euros.

L’enveloppe de 100 000 € doit permettre à 11 projets de créer 69 emplois non-délocalisables

Lien social, services de proximité, respect de l’environnement, gouvernance partagée, accompagnement des publics en situation de précarité : en lien avec nos services publics, les acteurs et actrices de l’Economie Sociale et solidaire (ESS) agissent déjà pour le « Monde d’après » la crise covid.

 

Onze projets qui permettront de créer 69 emplois

Ces acteurs et actrices sont néanmoins très touchés par la crise sanitaire. L’appel à projets de développement social et solidaire du territoire a donc été adapté dès le mois de mars pour permettre à tous les candidats, même les plus engagés en plein confinement, de poursuivre leurs projets innovants et maintenir les recrutements en perspective de la crise sociale à venir.

L’enveloppe de 100 000 euros doit permettre à 11 projets de démarrer rapidement et de créer 69 emplois non-délocalisables (dont 22 en 2020 et 47 supplémentaires à l’horizon 2021-2022). Tiers-lieu culturel, escape game co-conçu, colocation solidaire avec des réfugiés, ressourcerie, vie d’un quartier autour d’un atelier d’auto-réhabilitation, emplois administratifs partagés pour les associations, commerces solidaires avec des personnes sans domicile fixe : le cru 2020 n’a rien à envier aux éditions précédentes dans son originalité !

Cette année, l’appel à projets ouvre également la perspective de création de nombreux emplois réservés aux personnes en insertion professionnelle dans de nouvelles activités économiques : évacuation des eaux usées, logistique de chantier, portage de repas ou encore boulangerie. Chaque lauréat se verra remettre un prix en fin d’année.

 

Les lauréats de l'appel à projets ESS sont...

 

3 projets lauréats dans la catégorie "expérimentation et études de faisabilité"

  • L’association chantier d’insertion Au Fil de l’Eau à Choisy-le-Roi (Coup de cœur du jury) : 12 000 euros pour mener une étude de faisabilité pour la création d’une nouvelle activité de collecte et d’évacuation des eaux usées des bateliers de la Marne et de la Seine au travers d’un chantier d’insertion par l’activité économique.
    -http://aufildeleau.eu/
    -https://www.facebook.com/AufildeleauIDF
  • La société coopérative d’intérêt collectif (SCIC) Bou’Sol : 10 000 euros pour mener une étude de faisabilité en vue de créer pour la restauration collective, une boulangerie solidaire « Pain et Partage » en entreprise d’insertion.
    -https://www.bou-sol.eu/
    -https://www.facebook.com/reseaubousol
  • L’association Créteil ressourcerie Val-de-Marne : 5 000 euros pour la préfiguration d’une ressourcerie à Créteil et l’expérimentation en ressourcerie éphémère
    -https://www.facebook.com/94creteil.ressourcerie

 

8 projets lauréats dans la catégorie "aide au démarrage"

  • L’entreprise d’insertion Idéa’l, filiale de LogiSur : 10 000 euros pour la création d’une activité de logistique de chantier à Ivry-sur-Seine qui emploiera des personnes en insertion.
    https://logisur.fr/
  • L’association Les Compagnons Bâtisseurs d’Île de France : 10 000 euros pour l’ouverture d’un espace de vie sociale autour de l’atelier d’auto-réhabilitation du quartier de la Redoute à Fontenay-sous-Bois
    - https://www.compagnonsbatisseurs.eu/iledefrance
    https://www.facebook.com/CBIledeFrance
  • L’association Cultures du cœur à Vitry-sur-Seine : 8 000 euros pour la co-création, fabrication et diffusion d'un « Escape Game » autour des métiers du spectacle avec des personnes en situation d’insertion professionnelle.
    -https://www.facebook.com/CulturesDuCoeur94
  • Le Groupement d’employeurs Profession Sports et Loisirs francilien : 10 000 euros pour la création d’une activité d’emploi partagé permettant aux associations val-de-marnaises de recruter à temps partiel sur des fonctions administratives.
    -https://www.facebook.com/PSLFrancilien
  • L’association Caracole: 10 000 euros pour la consolidation et l’essaimage d’un modèle de colocation éco-responsable et solidaire dans le Val de Marne comme levier d’insertion et de lien social, notamment au bénéfice de personnes réfugiées.
    -https://www.facebook.com/ColocationCaracol
  • L’association Aurore : 10 000 euros pour la création de l’entreprise d’insertion Alibo à Thiais, dans le secteur de la préparation de commandes et portage de repas à domicile pour les personnes dépendantes et/ou âgées.
    -https://www.facebook.com/AssociationAurore
  • L’association Datcha : 5 000 euros pour la création d’un tiers lieu multiculturel, « La Datcha », au Kremlin Bicêtre.
  • L’association La Cloche : 10 000 euros pour le démarrage du projet « Carillon », un réseau de commerçants solidaires avec les personnes sans domicile fixe, au Kremlin Bicêtre et à Gentilly.
    -https://www.facebook.com/laclocheIDF

 

L’appel à projets ESS en quelques mots

En Val-de-Marne, l’ESS représente plus de 7% de l’économie et génère 38 000 emplois.

L’appel à projets de développement social et solidaire du territoire permet chaque année d’expérimenter, préparer et/ou démarrer des projets utiles au territoire et portés par des structures relevant de l’économie sociale et solidaire (ESS) : associations, coopératives, entreprises d’insertion ou entreprise solidaire d'utilité sociale (ESUS)…

Chaque projet répond à des critères précis : utilité sociale, ancrage local, cohésion territoriale, perspective de création d’emplois et viabilité économique. Un jury composé d’experts note et conseille chaque candidat. En 2020, 42 structures ont répondu au formulaire de pré-candidature. Sur 26 dossiers "aboutis", 11 sont lauréats, 5 ont bénéficié d’une autre subvention départementale et les autres ont bénéficié de conseils personnalisés pour améliorer leur projet.

En Val-de-Marne, l’ESS représente plus de 7% de l’économie. Elle comprend 2 850 structures employeuses (associations, coopératives, fondations…) qui sont porteuses d’innovations, génératrices d’emplois (38 000 emplois comptabilisés) et qui fournissent de très nombreux services utiles aux habitants, la plupart du temps dans un esprit de solidarité et souvent dans la continuité des politiques publiques départementales.

Services et aides associés

A lire aussi