×

Pendant la canicule, les services départementaux restent ouverts. Pour vos démarches (Amethyste, APA, MDPH par exemple), veuillez privilégier votre venue le matin ou reportez votre visite. À noter que les fortes chaleurs risquent de causer la déprogrammation de certains évènements prévus cette semaine. Suivez les informations régulièrement mises à jour sur notre article dédié

États généraux des solidarités : le Val-de-Marne s'engage sur trois nouvelles actions

mis à jour le 27/03/2019

Après la tenue des engagements énoncés pendant les États généraux des solidarités de 2016, le Département initie trois nouveaux axes de travail pour améliorer la vie des Val-de-marnaises et Val -de-marnais les plus fragiles.

En novembre 2016, le Département signait les Etats généraux des solidarités afin de réunir différents acteurs et ainsi faire avancer l'action sociale dans le Val-de-Marne. Plus de 300 personnes avaient alors répondu à l'appel du Conseil départemental sur cette question particulièrement cruciale.

A la question de savoir si les services publics sont attendus par les habitantes et habitants sur les thématiques de solidarité, un "oui" écrasant s'était dégagé lors d'un sondage mené par le Département à l'époque. 85 % des Val-de-Marnaises et Val-de-Marnais jugeaient en effet les solidarités nécessaires au vivre ensemble. Pour répondre à cette demande, le vice-président du Conseil départemental en charge des solidarités, Gilles Saint-Gal, avait annoncé 8 engagements : cinq ont été tenus et trois sont en cours de réalisation. C'est dans cette optique optimiste que trois nouveaux engagements ont été annoncés cette semaine, lors de la conférence "solidarité insertion emploi".

Trois nouveaux engagements 

Pour rendre l’action sociale la plus efficace possible, trois nouvelles pistes ont été annoncées :

  • Soutien des personnes en difficulté dans la lutte pour l’inclusion numérique. D’ici 2020, des permanences d’accès aux droits numériques dans chaque EDS et Espace Insertion sont prévues.
  • S’adresser à ceux qui se détournent des institution, à travers les EDS
    - Permanences dans les centres sociaux avec développement du bilan d’accès aux droits pour les personnes s’y présentant.
    - Formation des personnes ressources à l’accès aux droits, que ce soit les associations de quartiers/ les gardiens d’immeuble.
  • Simplification des parcours d’insertion. De nombreuses actions ont déjà permis d’accentuer la rapidité de l’entrée dans le parcours d’accompagnement, l'idée est désormais d'aller jusqu’à la mise en emploi :
    - Conforter le partenariat avec l’ensemble des structures d’insertion et Pôle Emploi. 
    - Agir sur la mise en emploi directe des allocataires du RSA à travers la création de parcours type vers l’emploi.

 

Le Val-de-Marne, déjà engagé sur 8 actions

5 engagements tenus...

  • Poursuivre la dynamique des Etats Généraux en organisant des conférences locales chaque année ? Engagement tenu : des conférences se sont tenues et sont au cœur des mutations et des innovations de l’action sociale/ en lien avec l’ensemble des partenaires et sur des actions très concrètes.
  • Parallèlement à ces conférences locales : réunir les grands partenaires de l’action sociale et de l’insertion. Engagement tenuc’est ce qui a été fait le 11 Décembre autour de la présentation du PADIE.
  • Améliorer le service public de proximité et ouvrir davantage les EDS aux partenaires associatifs. Deux engagements tenus : avec l’accueil des espaces autonomie dans les EDS ; avec l’accueil toujours plus ouvert aux partenaires ; et avec la tenue de permanences des EDS au plus près des usagers. 
  • Simplifier le parcours de l’usager. Engagement tenu : simplification des parcours d’insertion avec la désignation d’un référent d’accompagnement dès l’instruction du RSA et donc une mise en dynamique rapide ; simplification des aides financières avec la mise en œuvre du fonds unique de solidarité. Engagement tenu aussi avec la création du Service des aides financières unique, l’harmonisation des critères et une réactivité très importante des équipes. 

 

... et 3 engagements en cours de réalisation

  • Accès aux droits et de la lutte contre le non recours. L'engagement est en cours : le Département étoffera l’information présente sur internet en 2019 ; une base de connaissance des droits sociaux ouvertes aux partenaires sera opérationnelle courant 2019 ; la mobilisation de la plateforme d’accueil téléphonique pour donner de l’information sociale par téléphone sera renforcée d'ici 2020. 
  • Le Département mettra en place un comité de vie sociale dans chaque EDS d’ici 2020. Aujourd’hui, 4 comités de vie sociale sont effectifs et l’engagement d’en avoir un par EDS en 2020 sera tenu.
  • Lutter contre la fracture numérique. Engagement en cours de réalisation et sur lequel les conférences locales ont déjà beaucoup avancé.

 

A lire aussi