×

Le mouvement social de ce jeudi 5 décembre 2019 risque de modifier l'organisation des services publics départementaux. Par précaution, nous vous conseillons d’appeler avant de vous rendre physiquement dans nos lieux d'accueil. Merci de votre compréhension.

Foyer de l'enfance à Sucy-en-Brie : une exposition pour valoriser les souvenirs

L'Adepape du Val-de-Marne rassemble une équipe de jeunes sortants de la Protection de l’Enfance, dont quelques anciens pensionnaires du foyer de Sucy. Ces derniers proposent une exposition rétrospective, du point de vue architectural, mais surtout humain, pour rendre hommage au travail des personnels successifs depuis la création du foyer, en 1972.

Adepape, quèsaco? Adepape est un réseau national d'Associations Départementales d'Entraide des Personnes Accueillies en Protection de l'Enfance, dont l'unité val-de-marnaise se nomme Repairs 94 !. Présidée par M. Mamedi Diarra, l'association a pour objectif de contribuer à améliorer les conditions de prise en charge de ces personnes et de créer du lien entre les différentes générations d'accueillis en protection de l'enfance. L'association souhaite "faire en sorte qu'il y ait une équité dans la prise en charge des jeunes, quel que soit le territoire, quel que soit le mode de placement" explique le président de l'association qui s'efforce également, avec les autres membres, de "tirer vers le haut cette équité en valorisant ce qui fonctionne et ce qui fait bien".

C'est pour cette raison que les membres de Repairs 94! ont souhaité mettre en exergue les bons souvenirs laissés par leur passage au foyer de l'enfance de Sucy-en-Brie, à travers une attendrissante exposition. Présentée le 17 septembre 2019, l'exposition devrait être ultérieurement itinérante dans des lieux encore non déterminés.

 

Ce projet, initié par Repairs 94!, a été accueilli extrêmement favorablement par la directrice du foyer, Mme Céline Gomes. Cette dernière rappelle les missions du foyer de l'enfance : "La mission de l'établissement, c'est d'accueillir en urgence les enfants qui sont en danger au sein du domicile familial. Au moment où les enfants arrivent, ils sont confrontés à une épreuve, du mal-être, ils peuvent aussi avoir vécu des traumatismes importants. Pouvoir proposer un accompagnement éducatif qui va leur permettre de se restaurer, c'est extrêmement important pour qu'ils continuent à évoluer et à se structurer pour devenir des adultes épanouis."

 

Repérer, protéger et accompagner les enfants en danger


Malgré les difficultés budgétaires, le Département s'efforce de mener une politique ambitieuse en faveur de l’enfance et de la jeunesse. La protection de l’enfance constitue ainsi en engagement majeur pour le Conseil départemental. Il a la responsabilité des jeunes qui connaissent des situations de risques ou de danger et s'évertue à mener des actions de prévention et de soutien à la parentalité.

La première mission du Département en matière de protection de l'enfance consiste à pouvoir accueillir immédiatement un enfant ou un jeune dont la situation nécessite un placement d'urgence. Pour autant, "le placement n'est qu'une mesure parmi une palette de possibilités pour aider une famille en difficulté" insiste Fabien Feuillade (directeur adjoint de la Protection de l'enfance et de la jeunesse au Conseil départemental) dans un entretien accordé au magazine ValdeMarne.

"Certains enfants nous sont confiés en raison d'une ordonnance de placement du juge, d'autres arrivent suite à une enquête des services sociaux du Département après un signalement fait auprès de la Cellule de recueil des informations préoccupantes (CRIP). D'autres encore sont amenés par la police car ils sont en situation d'errance" explique Laurent Roger (directeur adjoint du pôle Adolescents) au magazine. 

Exposition au foyer de Sucy-en-Brie (crédit : ©M. Aumercier)Exposition au foyer de Sucy-en-Brie (crédit : ©M. Aumercier)Exposition au foyer de Sucy-en-Brie (crédit : ©M. Aumercier)Exposition au foyer de Sucy-en-Brie (crédit : ©M. Aumercier)Exposition au foyer de Sucy-en-Brie (crédit : ©M. Aumercier)

Aider l'autonomie des jeunes majeurs

Pour ne pas abandonner les jeunes sortis de l'aide sociale à l'enfance (ASE) et favoriser leur insertion professionnelle, le Département apporte différentes formes d'aides : 

  • le contrat jeune majeur qui permet aux jeunes confiés à l'Aide sociale à l'enfance de prolonger les aides dont ils bénéficient pendant leur minorité. Cette aide peut prendre plusieurs formes tels que le soutien éducatif, l'hébergement, le soutien psychologique et éducatif, l'allocation financière, etc. À terme, cette prise en charge doit permettre aux jeunes majeurs de vivre de façon autonome.
  • le dispositif REAJI  (Renforcer l'autonomie des jeunes pour leur insertion) qui offre aux jeunes un accompagnement en matière d'insertion professionnelle et d'accès au logement.
  • l'accès au logement autonome qui offre la possibilité aux jeunes confiés à l'Aide sociale à l'enfance d'habiter dans des logements partagés ou seuls, à l'âge de 18 ans. Ces logements sont répartis sur tout le territoire du Val-de-Marne et sont proposés par le Conseil départemental. Certaines de ces structures d'accueil proposent un accompagnement (gestion de budget, cuisine, etc.).

Protéger les enfants

La protection de l’enfance est une compétence obligatoire du Conseil départemental....

Prévenir les difficultés des jeunes

Le Conseil départemental dispose d’un service d’aide sociale à l’enfance...

Services et aides associés