Conseil départemental

Vivre en Val-de-Marne

Futur collège Nelson-Mandela à Champigny-sur-Marne : les travaux débutent !

mis à jour le 25/08/2021

Le Département du Val-de-Marne a décidé de construire un sixième collège à Champigny-sur-Marne afin de mieux répartir les effectifs et améliorer les conditions d’accueil des collégiennes et collégiens. Ce futur collège a été nommé en hommage à la personnalité sud-africaine Nelson-Mandela aux liens si particuliers avec le territoire.

Le nouveau collège en chiffres

Face à l'augmentation des effectifs, le Conseil départemental amorce une nouvelle étape avec le début de la construction de ce collège d'une surface totale d’environ 6 700 m².

Ce projet représente un investissement de 26 millions d’euros financé intégralement par le Conseil départemental du Val-de-Marne

Le collège prendra place au sud du complexe sportif Nelson-Mandela à Champigny-sur-Marne. Pour implanter le collège dans cette zone géographique, le complexe sportif a été repensé et deux terrains de rugby déplacés.

Le collège ouvrira ses portes en septembre 2022 et comptera 28 classes.

Conçu comme un cadre de vie confortable, lumineux et accueillant pour les élèves et les personnels, le nouveau bâtiment s’élèvera sur trois niveaux. Ce collège fonctionnel sera composé de :

  • 31 salles d’enseignement,
  • des locaux d’accompagnement (vie scolaire, CDI...),
  • un pôle autonome, regroupant des espaces d'éducation physique et sportive de 400 m², une salle polyvalente ainsi que l'espace parents, pour une utilisation hors temps scolaire,
  • des locaux administratifs et techniques,
  • une salle de restauration et sa cuisine (avec des repas produits sur place).

Un collège nommé Nelson-Mandela 

La pose de la première pierre se déroulant le 5 décembre 2020, soit 7 ans, jour pour jour, après le décès de Nelson Mandela.

Avocat et homme politique sud-africain engagé, Nelson Mandela (1918-2013) incarne la lutte contre les discriminations. Prix Nobel de la paix en 1993, militant des droits de l’Homme, c'est à cette personnalité qui s’est par ailleurs rendue à plusieurs reprises dans le Val-de-Marne (en 1993 et 1996) que le Département a souhaité rendre hommage. 

L'exemplarité environnementale du bâtiment

Ce 6e collège construit à Champigny-sur-Marne est le reflet des ambitions environnementales portées par le Département : un bâtiment sobre en énergie

Ce futur bâtiment sera le deuxième collège "bâtiment passif" du département après le collège intercommunal de Valenton et un des premiers en France. Cette opération sera par ailleurs certifiée "Haute qualité environnementale – bâtiment durable".Cette double labellisation traduit les fortes ambitions environnementales portées par le Département, notamment en matière de :

  • maîtrise des consommations énergétiques,
  • gestion des eaux pluviales,
  • qualité de l’air ambiant,
  • etc.
Vue du futur collège à Champigny-sur-Marne, perspective vue du rond-point ; crédit : Valero Gadan & AssociésVue du futur collège à Champigny-sur-Marne, perspective vue de la cour ; crédit : Valero Gadan & AssociésVue du futur collège à Champigny-sur-Marne, perspective vue du mail ; crédit : Valero Gadan & Associés

Des ambitions qui vont se traduire par un projet nécessairement fonctionnel et l'emploi de matériaux faciles d'entretien conçus pour durer dans le temps.

Un projet architectural "simple, compact et rationnel"

L'architecte, Bernard Valero, du cabinet Valero Gadan & associés, résume le projet en quelques mots :

"Pour ce sixième collège de Champigny-sur-Marne, nous souhaitions tout particulièrement préserver l’espace boisé, faire une entrée sécurisée pour les élèves, avoir une cour protégée des nuisances (...). Pour ce faire, nous avons proposé un projet simple, compact et rationnel. (...) Pour autant, nous n’avons pas laissé de côté l’esthétisme. L’architecture a été élaborée avec un souci constant d’intégrer et harmoniser le collège avec la ville, avec ce qui l’entoure.”  

 

La construction et l’entretien des collèges

Le Département est responsable de la construction et de l’entretien des 106 collèges...

A lire aussi