Lancement de la carte mobilité inclusion pour les personnes en situation de handicap / en perte d'autonomie

Cartes de priorité, d’invalidité ou de stationnement ? Depuis le 1er juillet 2017, c'est la carte mobilité inclusion (CMI) qui les remplace. Elle sera attribuée progressivement pour les nouvelles demandes et les renouvellements.

Destinée aux personnes en situation de handicap et / ou en perte d'autonomie, la carte mobilité inclusion a pour but de faciliter la vie quotidienne des titulaires en leur permettant de bénéficier de certains droits.

La CMI reprend les droits attachés aux 3 cartes auxquelles elle se substitue. Elle peut comporter 3 mentions : invalidité, priorité, stationnement.

  • Mention "priorité" permet d’obtenir des places assises dans les transports en commun, les espaces et salles d’attente, les établissements et les manifestations recevant du public, un accès prioritaire dans les files d’attente dans les lieux publics
  • Mention "invalidité" permet de bénéficier de certains avantages fiscaux, financiers ou matériels pour compenser les désavantages liés au handicap
  • Mention "stationnement pour personnes handicapées" permet à son titulaire ou à la personne qui l'accompagne de stationner gratuitement et sans limitation de durée sur les places réservées

Au format d'une carte de crédit, la CMI est un document unique, plus robuste, sécurisé et infalsifiable.

La CMI pour les personnes en situation de handicap et / ou en perte d'autonomie

La CMI concerne :

  • les personnes en situation de handicap,
  • les personnes évaluées en groupes iso-ressources (GIR) 1 et 2 pour qui la carte est de droit depuis la loi d’adaptation de la société au vieillissement (loi ASV).
  • les bénéficiaires de l’Allocation personnalisée d'autonomie (Apa) en GIR 3 dans le Val de Marne (après validation de l'EMS et après dépôt de leur demande via le formulaire APA).

Comment demander la CMI ?

Tout savoir sur la CMI.

A noter ! Les cartes au format papier demeurent valables jusqu'à leur date d'expiration et, au plus tard, jusqu'au 31 décembre 2026. 

Services et aides associés