Conseil départemental

Vivre en Val-de-Marne

L’association "Rejoué", modèle d’économie sociale et solidaire

mis à jour le 31/08/2021

Depuis 2012, l’association "Rejoué" rénove des jouets pour enfants ayant déjà servi. Une fois rendus comme neufs par des personnes en insertion professionnelle, ils sont ensuite revendus. Ce mode de consommation alternative, le réemploi solidaire, représente un exemple d’économie sociale et solidaire (ESS).

Soutien de l'ESS depuis 15 ans, le Département accompagne notamment l'association "Rejoué" qui vise à consommer autrement les jouets. 

Une association de réemploi de jouets qui mène à l’emploi

Les jouets reprennent vie à Vitry-sur-Seine


©Association Rejoué

Soutenue par le Département (Rejoué a notamment été lauréat de l'appel à projet ESS en 2017), l’association redonne une seconde vie aux jouets pour enfants et porte, en outre, un chantier d'insertion. Depuis 2012, l'association Rejoué déploie son activité de collecte, de nettoyage, de ré-assemblage et de vente de jouets ayant déjà servi. Elle contribue ainsi fortement à la protection de l’environnement en réduisant les déchets et en développant le réemploi.

Les jouets sont collectés dans les entreprises, chez les distributeurs, auprès des particuliers, dans les écoles et les crèches. Ils sont ensuite triés, sélectionnés selon les normes en vigueur, nettoyés avec des produits respectueux de l’environnement, réassemblés, reconstitués, ré-emballés si besoin, puis vendus de -50% à -70% du prix du neuf. Ce travail est réalisé par des hommes et des femmes en insertion, accompagnés individuellement afin d’élaborer un projet professionnel pour un retour à l’emploi durable.

Rejoué, un tremplin vers l'emploi

Car Rejoué offre aussi un tremplin vers un emploi à des personnes éloignées de l’emploi. L'association accompagne ainsi les publics les plus précaires en leur apportant de l’employabilité par une stabilité sociale, un travail en équipe, une reprise de confiance en soi, des formations, des découvertes de métiers et des missions professionnelles diversifiées, dont les compétences sont transférables à des métiers existants ou émergents.


©Association Rejoué

Parmi les formations, l'association propose des formations collectives qui ont pour but d’initier ou de renforcer les repères des salariés et salariées dans l’environnement professionnel. Elles relèvent de la remise à niveau, de l’adaptation aux postes spécifiques à l'activité, de l’hygiène et sécurité au travail, et de la compréhension des codes du travail. Des formations individuelles complètent le dispositif et permettent une remise à niveau plus ciblée (français, mathématiques, informatique...), ainsi que l’acquisition de compétences-clés pour leur projet professionnel.

L’équipe est actuellement composée d'une quarantaine de salariées et salariés en insertion (la moitié sont du Val-de-Marne) et des bénévoles viennent régulièrement soutenir l’activité. En 2019, 62 personnes ont été accompagnées professionnellement. 

Pour l'atelier chantier d’insertion, l’association a un agrément de l’Etat et comme tous les ateliers-chantiers d’insertion et autres structures d’insertion par l’activité économiques (SIAE) du territoire, elle bénéficie à ce titre d’une subvention annuelle en fonctionnement du Département. 

Vous souhaitez participer ? Vous pouvez faire un geste de solidarité en donnant de votre temps ou les jouets que vous n’utilisez plus. Vous avez également la possibilité d'acheter des jouets d’occasion remis en état et à prix réduits, grâce aux trois boutiques éphémères à Vitry, Ivry et Paris.

Les trois boutiques éphémères Rejoué sont ouvertes. Elles sont situées à Vitry-sur-Seine, Ivry-sur-Seine (Quais d'Ivry) et Paris.

> Vous souhaitez acheter des jouets dans ces boutiques ? Découvrez les adresses des boutiques
> Vous souhaitez donner des jouets ? Découvrez ici les points de collecte.

L'association "Rejoué" en chiffres
  • 2012 : Date de création
  • 61 % de retour à l'emploi en 2019
  • 300 tonnes de jouets collectés depuis 2012
  • 75 % de jouets et livres rénovés en 2019 (soit 55 203 jouets et livres)
  • 4000 adhérents en 2018
  • 161 414 jouets vendus

 

Rejoué... en images

En 2017, le Département avait suivi l'association Rejoué 

 

Le réemploi solidaire, qu'est-ce que c'est ?

L'Economie Sociale et Solidaire (ESS), c'est une économie fondée sur les principes de solidarité et d'utilité sociale.

Le réemploi solidaire, c'est un "circuit court" citoyen, dans lequel les habitants (et les entreprises) peuvent donner tous les objets qui ne leur sont plus utiles mais qui pourraient resservir, en l'état, réparés ou utilisés d'une autre façon. Les objets d'occasion ou transformés (jouets, vêtements, vaisselle, meubles, vélos...) sont ensuite revendus à un prix très bas.

A travers les dons et la revente, des emplois sont donc créés pour collecter tous ces objets, les trier, les remettre en état éventuellement, gérer les stocks, tenir la boutique... Souvent, ces emplois sont en partie proposés à des personnes "en insertion", c'est-à-dire qu'elles n'ont pas travaillé depuis longtemps pour différentes raisons (problème de santé, de logement, manque de formation...). Ainsi, cette activité économique limite le gaspillage, maintient en circuit des produits encore utiles, crée des emplois, permet à chacun d'acheter en conscience et à prix réduit et favorise la rencontre des habitantes et habitants d'un même quartier.

En Val-de-Marne, on recense aujourd’hui plus de 40 lieux dédiés au réemploi solidaire, gérés par plus de 27 acteurs différents. Ils peuvent être l’activité principale de la structure (Emmaüs-La Friperie Solidaire gère 4 lieux en Val-de-Marne) qui peut être généraliste (telles les ressourceries Approche à Saint-Maur et Orly ou la Mine à Arcueil) ou spécialisées dans certains types d’objets (telles Rejoué ou la Ressourcerie du Spectacle à Vitry-sur-Seine). 

 

Le Département soutient l'ESS

mains tenant un jouet à réparer
©Association Rejoué

Le Conseil départemental du Val-de-Marne soutient ces activités à différents titres car elles relèvent de plusieurs de ses politiques publiques :

Entre 2014 et 2019, la politique départementale de soutien à l’ESS a été mobilisée pour accompagner 12 ressourceries/recycleries dans leur création ou leur évolution pour un montant de 160 000 €, ce qui a permis la création de plus de 70 emplois et la consolidation de plus de 120 emplois existants.

Le soutien à l'économie sociale et solidaire (ESS)

Le Val-de-Marne accueille plus de 3850 structures employeuses et des milliers...

Services et aides associés