Conseil départemental

Vivre en Val-de-Marne

Le collège Liberté en avant-première !

mis à jour le 20/10/2020

Après les vacances d'hiver, les collégiens et l'équipe pédagogique du collège Liberté à Chevilly-Larue vont découvrir un nouveau bâtiment : petit tour d'horizon en avant-première !

 

Un bâtiment Haute Qualité environnementale (HQE) et Basse Consommation (BBC) mais surtout un collège qui se reconstruit par phases pour continuer à accueillir les élèves et l’équipe pédagogique pendant les travaux : tel a été le défi d’Alain Neymarc, l’architecte chargé de la reconstruction du collège Liberté à Chevilly-Larue.

« Dans la conception du projet, on doit intégrer le fait que l'on remplace les locaux en anticipant leur démolition. Par exemple, on ne peut pas démolir la demi-pension avant d’avoir donné une nouvelle demi-pension ».

Après la réalisation du gymnase de 600 m², de 8 salles de classe et d’un nouveau restaurant scolaire, une nouvelle tranche de travaux vient de s’achever. Le lundi 7 mars 2016, à la rentrée des vacances d’hiver, les  collégiens vont découvrir le nouveau bâtiment avec à l’étage : 14 salles de classe dont une salle de musique, une autre consacrée aux arts plastiques, 3 salles de sciences et une d’informatique mais aussi un CDI, une infirmerie et une nouvelle salle des professeurs. Quant au rez-de-chaussée, il accueillera l’administration et la vie scolaire, articulées autour d’un jardin dédié pour un environnement plus calme.

Inauguration samedi 8 octobre à 10h.

L'importance du travail de la couleur

Alain Neymarc explique l’importance de la couleur dans ce projet : du vert, du jaune, du rose… chaque teinte est reprise à l’intérieur et à l’extérieur des classes en fonction de leur emplacement. C’est un moyen visuel de se repérer qui permet également d’apporter une touche de gaieté à la construction. « La couleur, c’est important pour nous. C’est important qu’un collège soit gai. »

Ce travail de la couleur se conjugue avec le travail de la lumière dans les grands vitrages colorés qui habillent les bâtiments.  Cet élément architectural apporte une touche unique reconnaissable qui identifie le collège Liberté. Cette solution technique est venue répondre à la « contradiction où l’on veut ouvrir le collège sur le quartier et en même temps, pour des raisons de de sécurité et de fonctionnement, où l'on ne peut pas mettre le collège en vitrine sur le trottoir » raconte l’architecte Alain Neymarc.

 

La dernière phase du chantier suivra dans les prochaines semaines : le bâtiment de 1970 sera démoli afin d’aménager les espaces extérieurs, la cour de récréation et le nouveau préau pour la rentrée de septembre 2016.

Info-travaux associées