Conseil départemental

Vivre en Val-de-Marne

×

⚠ Déconfinement : reprise d’activité progressive

Le Département du Val-de-Marne prend les mesures nécessaires pour assurer la réouverture progressive de ses services publics. Il souhaite garantir avant tout la sécurité du public et du personnel. Tenez-vous informés dans l'article régulièrement mis à jour.

Pensez à appeler le 39.94 avant tout déplacement dans les équipements départementaux.

Le premier collège certifié "passif" de France sera construit à Valenton

mis à jour le 25/02/2020

Pour être certifié "passif", le collège de Valenton sera entièrement conçu pour consommer très peu d'énergie grâce à une ossature en bois, une enveloppe thermique qui conserve la chaleur pour réduire le chauffage ou encore, des sanitaires alimentés en eau de pluie. Sa construction vient de débuter.

Projet architectural du futur collège de Valenton © Archipente
Ce projet de nouveau collège représente un investissement de 28 millions d’euros, financé par le Conseil Départemental avec une participation de 2,4 millions d’euros de la ville de Valenton pour la construction du gymnase.

Un investissement d’avenir

Afin de répondre à la hausse de la démographie des villes de Limeil-Brévannes, Valenton et Villeneuve-Saint-Georges, le Conseil départemental a décidé de construire un nouveau collège intercommunal.

Le Département a souhaité que ce futur collège soit performant d’un point de vue fonctionnel, environnemental et énergétique, de façon durable dans le temps. Les travaux ont commencé en décembre 2019.

De faibles impacts environnementaux

Une structure en bois

Ce collège sera le premier d'Ile-de-France muni d'une ossature en bois. La construction aura un impact écologique positif puisque ce matériau émet peu de gaz à effet de serre. En revanche, au rez-de-chaussée, les murs seront conçus en béton pour éviter les remontées d’eau par capillarité. Les planchers  mixtes en bois et béton apporteront une inertie thermique.

Qu’est-ce que la certification HQE ?
Le collège intercommunal sera certifié "Haute qualité environnementale (HQE) bâtiments durables" avec une labellisation "Bâtiment passif", ce qui signifie que sa consommation énergétique sera faible.

En ayant recours à une structure en bois, et donc à une utilisation minimaliste du béton, la quantité de déchets minéraux (tels que le béton, les tuiles, les vitrages) produits en phase de chantier sera réduite de moitié,  en comparaison avec un chantier classique.

Une charte chantier à faibles nuisances

Cette charte implique un impact environnemental réduit y compris dans la mise en œuvre du projet.

La signature de cette charte engage le prestataire à optimiser les conditionnements : réduire la quantité des emballages et déchets, veiller à leur tri et leur évacuation. Elle impose également d’effectuer régulièrement des relevés de niveau sonore et de s’assurer du non-dépassement des niveaux réglementaires. Des engagements importants qui permettront de veiller à la qualité de vie des riverains et riveraines.

Projet architectural du futur collège de Valenton © Archipente

La performance énergétique du bâtiment au cœur du projet

La construction de ce collège s’inscrit dans une démarche environnementale de haut niveau. Pour en faire un bâtiment certifié "passif", différents dispositifs seront mis en place :

  • une enveloppe thermique très performante afin d’être faiblement énergivore : en chauffant seulement quelques heures le lundi matin, le bâtiment sera en capacité de conserver cette énergie et de la restituer toute la semaine ;
  • une étanchéité à l’air optimale compensée par une ventilation double flux pour améliorer la qualité de l’air intérieur mais aussi de rafraîchir les espaces l’été ;
  • des puits de lumière circulaires avec réflecteurs dans tous les locaux afin de profiter au maximum de la lumière naturelle et faire ainsi des économies d’électricité ;
  • une gestion des eaux de pluie vertueuse : les eaux pluviales s’infiltreront via les espaces verts et les dalles de mousse des places de stationnement, jusqu’à un réservoir. En cas de pluies importantes, la toiture végétalisée et un ouvrage de rétention non relié au réseau public, permettront l’infiltration en évitant la saturation de ce dernier. Par ailleurs, un réservoir alimentera en eau de pluie les sanitaires.

Projet architectural du futur collège de Valenton © Archipente

L’engagement du Département pour la réussite de tous les collégiennes et collégiens

Le collège en pratique

La capacité d’accueil retenue de ce futur collège est de 30 divisions : soit 750 élèves maximum (en comptant 25 élèves maximum par classe). Le collège sera composé de :

  • 35 salles d’enseignement,
  • un centre de documentation et d’information (CDI),
  • un pôle médico-social,
  • locaux pour les enseignants, les personnels administratif et départemental,
  • un espace parent,
  • une salle de restauration avec une cuisine de production.

Des équipements sportifs agrémenteront cet établissement ainsi qu'une salle polyvalente pouvant accueillir des conférences ou expositions.

Les espaces extérieurs se composeront d’une cour de récréation, d’un préau qui accueillera les 525 casiers pour les demi-pensionnaires, d’espaces verts, et de 140 arceaux pour vélos et trottinettes.

Rendez-vous pour la pose de première pierre

La pose de première pierre a lieu samedi 22 février à 10h30, à l’angle de l’avenue Guy-Môquet et de la rue du colonel-Fabien, à Valenton. Les travaux viennent de débuter pour une rentrée des élèves au collège en septembre 2021.

A lire aussi