Conseil départemental

Vivre en Val-de-Marne

Le Val-de-Marne lutte contre le gaspillage alimentaire dans les collèges

mis à jour le 20/10/2020

Formation d’éco-délégués, pesée des déchets, auto-service, sensibilisation au tri ou groupement des commandes… Depuis plusieurs mois, le Département multiplie les initiatives pour prévenir le gaspillage alimentaire dans les collèges. A l’occasion de la Semaine Européenne de Réduction des Déchets, du 18 au 26 novembre, les rencontres de la restauration scolaire placent ce sujet au centre des débats.


Tables de tri dans un collège val-de-marnais - Photo : M. Lumbroso

« Avec près de 4 millions de repas servis par an à 31 000 collégiens du territoire et aux enseignants dans les 104 collèges publics, la prévention du gaspillage alimentaire dans les collèges, représente ainsi un défi majeur pour notre collectivité en termes d’éducation, de solidarité, de transition écologique et de contribution à la recherche d’économies de fonctionnement, sur le long terme », résume Anne-Sophie Bayle, directrice adjointe à la direction de l’Éducation et des Collèges (DEC).

C'est ainsi que le Département a élaboré fin 2016 un plan de prévention du gaspillage alimentaire et de valorisation des bio-déchets dans les collèges. Petit zoom sur certaines des actions menées :

Formation d'éco-délégués pour sensibiliser au développement durable

En partenariat avec l’association Ecophylle, le Département expérimente la mise en place d’une démarche de développement durable grâce à une méthodologie de conduite de projet dans six collèges. Elle passe par la formation d’éco-délégués et la création d’un comité de pilotage chargé d’établir un diagnostic partagé, d’élaborer et mettre en œuvre un plan d’action pour lutter contre le gaspillage alimentaire au sein des établissements. 

« Les jeunes éco-délégués sont sensibilisés à l’environnement lors d’une première séance ludique animée par Écophylle : le tri des déchets, le problème du gaspillage… », témoigne Nathalie Boucheron, chargée de l’expérimentation menée au collège Lucie-Aubrac (Champigny-sur-Marne) qui constitue un des établissements les plus avancés dans la démarche.

Des études de gisement pour évaluer le coût du gaspillage

En moyenne, entre 14 % et 32 % des denrées sont jetés par plateau ce qui représente une perte de 30 à 50 centimes par plateau.

Pour obtenir un état des lieux des actions menées dans les établissements et permettre l'analyse des déchets des 19 collèges équipés de tables de tri, des études de gisement sont effectuées : chaque jour pendant deux semaines, les bio-déchets dans un même restaurant de collège sont pesés. « Mesurer précisément les quantités jetées permet d’évaluer le coût du gaspillage, indique Olivier Laroche, chef du Service Restauration. Cela nous permet également de trouver des solutions efficaces pour réduire la quantité de déchets. » La pesée des déchets permet de concrétiser la problématique du gaspillage et encourage à passer à l’action. 

 

Soirée de la restauration scolaire : venez partager vos idées le mardi 28 novembre !

Vous souhaitez en savoir plus sur les actions menées dans les collèges pour réduire le gaspillage alimentaire, vous avez des propositions et des idées à partager, vous souhaitez agir mais ne savez pas très bien comment... Familles, collégiens, communauté éducative et agents de la restauration sont invités à débattre et à échanger autour de la la restauration scolaire et à la lutte contre le gaspillage alimentaire.

Comment faire de chaque collégien des acteurs de cette lutte contre le gaspillage ? Comment accompagner les professionnels de la restauration pour prévenir le gaspillage ?

Rendez-vous le 28 novembre au collège Jules-Vallès, 41, avenue de la Folie à Choisy-le-Roi, à partir de 18 h 30.

La restauration scolaire dans les collèges

Si la restauration scolaire est une compétence légale des Départements, c’est aussi...

A lire aussi