Conseil départemental

Vivre en Val-de-Marne

Nouveau partenariat avec Valophis : le Département s'engage pour le logement en Val-de-Marne

Devant la demande croissante de logement en Val-de-Marne, le Département soutient Valophis Habitat depuis plusieurs années. Pour continuer à développer le parc locatif social sur le territoire, le Conseil départemental vient de signer un nouveau Contrat d’objectifs et de moyens 2021-2026 (COM III) avec son office public de l’habitat.

Les besoins en logements sociaux ne cessent de croître dans le Val-de-Marne avec près de 91 000 demandeurs et demandeuses de logement, pour 1,3 million d’habitants. Bien que le Département ne puisse pas attribuer de logements, il s'investit dans la réhabilitation du parc locatif social, participe au développement d’une offre nouvelle de logements et accompagne le renouvellement urbain des quartiers d’habitat social : il soutient Valophis Habitat, son office public de l’habitat, depuis plusieurs années.

1 670 logements créés et 4 739 réhabilités entre 2016 et 2020

En 2016, le Département et Valophis Habitat ont signé un contrat d’objectifs et de moyens (COM II). Ce contrat permet de répondre aux politiques publiques du Département en matière de logement, à savoir la solidarité envers les ménages fragiles, d’accompagnement des personnes âgées et handicapées, d’insertion sociale et professionnelle et de transition écologique.


Construction de logements à Bonneuils-sur-Marne - Photo : M. Lumbroso

Entre 2016 et 2020, ce COM II a permis : 

  • La construction de 1 670 logements. Par exemple, la construction des 60 logements en locatif social de la nouvelle résidence Les Troènes à Choisy-le-Roi
  • La réhabilitation de 4 739 logements réhabilités (pour un montant de 200 millions d'euros), impliquant une réduction de 25% des émissions de CO2. Par exemple, la réhabilitation de la résidence Prairial à Champigny-sur-Marne, avec ses 212 logements.
  • 28% des attributions en faveur des jeunes (dont 15 attributions à des jeunes majeurs sortant de l’ASE entre 2017 et 2019)
  • 1 027 logements adaptés dans le parc existant et 228 créés pour les personnes âgées et les personnes en situation d’handicap
  • 320 logements-relais mis à disposition en moyenne chaque année : par exemple, la construction de la résidence Simone Veil à Nogent-sur-Marne, avec ses 25 logements relais, qui propose un lieu de vie pour se reconstruire et renouer des liens sociaux et amicaux à des personnes en rupture d’hébergement.
  • 435 jeunes en 4 ans ont pu bénéficier du Soutien à l’insertion professionnelle sur les chantiers de Valophis Habitat
  • Le renouvellement/acquisition de nouveaux labels ou certifications : ISO 9001 (gestion locative et construction), Quali’HLM, ISO 50 001
  • En 2019, 394 sortants d’hébergement et 312 bénéficiaires du RSA/prime d’activité ont obtenu un logement représentant respectivement 26% et 15% des attributions. 458 personnes ont pu bénéficier des aides (+38% en 4 ans)

 

Fort du succès de ce partenariat, le Département a décidé de renouveler son soutien à Valophis Habitat à travers un Contrat d’Objectifs et de Moyens pluriannuel (CPOM III) qui s’entend désormais sur 6 ans (2021-2026). Ce contrat accorde une aide annuelle de 13 millions d’euros à l’opérateur social.

 

Un nouveau contrat pluriannuel pour renforcer le soutien au logement social

Requalifier 4 350 logements avant 2026

Avec ce contrat, les ambitions en matière de réhabilitation sont renforcées avec 4 350 logements à requalifier pour un montant de travaux de 240 millions d'euros. L’accent sera mis sur l’accessibilité des résidences dans le cadre de la politique de Valophis-Habitat « Un ascenseur pour tous ».

Pour la création des nouveaux logements, l’objectif est aligné sur celui de la Convention d’utilité sociale de Valophis-Habitat avec 438 logements par an en moyenne, soit un objectif global de 2 628 logements.

Renforcer l'offre de logement pour tous et toutes

L’accès au logement social pour les jeunes majeurs sortant de l’ASE, les ménages hébergés à l’hôtel au titre de l’ASE et les agents départementaux, sera renforcé avec un contingent départemental de 225 logements. Des solutions d’habitat intergénérationnel et d’habitat inclusif seront également étudiées pour le maintien à domicile des personnes âgées et/ou handicapées.

Prendre en compte les nouveaux enjeux

Le CPOM III ajoute également des nouvelles thématiques comme l’accueil des femmes victimes de violence, la tranquillité résidentielle et l’offre nouvelle en valorisation du parc existant. Les actions éco-responsables favorisant le vivre-ensemble seront renforcées comme les jardins partagés, le développement des ruches, la sensibilisation au tri et le compostage collectif ou individuel. Des formes renouvelées de concertation avec les locataires seront également proposées par Valophis-Habitat.

 

Dans un contexte financier toujours plus contraint pour le bailleur, un accès au foncier concurrentiel et une crise sanitaire qui a fortement impacté les ménages les plus démunis, il est important pour le Département de réaffirmer son engagement social.

Services et aides associés

A lire aussi