Conseil départemental

Vivre en Val-de-Marne

Pendant l'été, les collèges du Val-de-Marne font une cure de beauté

mis à jour le 30/08/2018

Le Département profite de l'absence des élèves pendant les congés estivaux pour rénover les collèges. Petit tour d'horizon des travaux effectués sur trois chantiers.

En 2018, 64 600 élèves seront accueillis dans les collèges du Val-de-Marne.

 

Sous la responsabilité du Département, les collèges ont pu bénéficier d'une cure de jouvence au cours de cet été 2018 afin d'accueillir les élèves dans de meilleures conditions. Dépollution, extension, rénovation voire construction... les travaux sur ces établissements val-de-marnais ont été nombreux. Une petite visite sur les chantiers finit d'ailleurs de convaincre de l'utilité de ces rénovations.

 

Collège Janusz Korczak à Limeil-Brévannes

Les six nouvelles salles du collège Janusz Korczak à Limeil-Brévannes
Les six nouvelles salles du collège Janusz Korczak à Limeil-Brévannes

Pour faire face à l'accroissement démographique et pour palier aux besoins en attendant l'ouverture du futur collège intercommunal de Valenton/Limeil-Brévannes/Villeneuve-Saint-Georges, l'établissement Janusz Korczak s'est agrandi et a été restauré cet été.

  • Six nouvelles salles d'enseignement général réalisées en blocs modulaires ;
  • Une salle de musique rénovée ;
  • Trois salles de technologie (contre deux jusqu'à présent) ;
  • Une nouvelle salle de science ;
  • Rénovation du pôle "vie scolaire".

De l'avis de la principale du collège, Madame Charpentier, ce changement esthétique était nécessaire sur le plan pédagogique pour contribuer à "apaiser le climat scolaire" dans cette salle utilisée notamment pour les retenues.

Budget : 1 500 000 €

 

Collège Joliot-Curie à Fontenay-sous-Bois

Travaux en cours à Joliot-Curie à Fontenay-sous-Bois
Travaux en cours à Joliot-Curie à Fontenay-sous-Bois

En réhabiliation depuis quelques années, le collège Joliot-Curie a eu droit cette année à la phase 3 de sa restauration. Après une première phase de désamiantage et déplombage, cinq nouvelles salles de science, une salle d'enseignement général et une salle de réunion sont actuellement créées. Cette rénovation en site occupé, qui se poursuivra  jusqu'aux vacances de la Toussaint, a pour objectif de :

  • Mieux répartir l'espace disponible dans le bâtiment ; 
  • Améliorer la consommation énergétique ;
  • Clarifier l'orientation de ce bâtiment construit en 1979.

Budget de cette phase 3 : 1 350 000 €

 

Collège La Guinette à Villecresnes

Collègue La Guinette à Villecresnes
Deuxième étage du collègue La Guinette à Villecresnes

Adieu murs défraîchis, bonjour luminosité ! Après quelques déconvenues et une dépollution plus longue que prévue, la réhabilitation en site occupé du collège La Guinette porte ses fruits :

  • Un deuxième étage totalement rénové (de nouvelles salles de classes de technologie et maths) ;
  • Une amélioration acoustique ;
  • Une meilleure constance dans les matériaux utilisés.

Budget : 1 600 000 €

 

Sans oublier les nouveaux établissements 

En 2018, 69,5 millions d'euros investis pour des travaux dans les collèges.

Outre ces collèges réhabilités, le Département a également entrepris la construction d'un collège provisoire. Le temps de dépolluer l'établissement vincennois de Saint-Exupéry, un bâtiment temporaire a été exceptionnellement érigé à côté du château de Vincennes. Une prouesse réalisée en seulement six mois grâce à des blocs modulaires et ce, malgré de nombreuses contraintes logistiques et naturelles. L'établissement, qui a coûté 11,7 millions d'euros, bénéficie de tout le nécessaire et pourra accueillir jusqu'à 840 élèves. Ouverture à la rentrée 2018. 

 

Construction du collège Seine-Gare à Vitry-sur-Seine
Construction du collège Seine-Gare à Vitry-sur-Seine

Il faudra attendre encore un an, mais le collège Seine Gare, à Vitry-sur-Seine, pourra également jouir de son heure de gloire. En travaux après une période de dépollution des terres, le collège de 650 places ouvrira ses portes pour la rentrée 2019. Construit en zone inondable, l'établissement sera très nettement surélevé pour éviter les conséquences des risques de crue. Le bâtiment bénéficiera d'une certification Haute Qualité Environnement (HQE) et d'une labellisation "bâtiment biosourcé" de niveau 1. Un projet important dans lequel le Département a investi 24 millions d'euros (collège et gymnase). 

 

Revivez la visite guidée de chantiers des collèges sur notre fil Twitter

La construction et l’entretien des collèges

Le Département est responsable de la construction et de l’entretien des 105 collèges...

A lire aussi