×

En raison du mouvement national de mobilisation contre la réforme des retraites, l'accueil des services départementaux est susceptible d'être modifié. Nous vous invitons à vous renseigner en téléphonant avant tout déplacement. Merci pour votre compréhension.

Plus de bus sur les lignes 172 et 201 !

A partir du lundi 1er avril, la ligne de bus 172 est renforcée. La ligne de bus 201, quant à elle, se voit prolongée jusqu'à Paris dès le samedi 20 avril. Des améliorations pour les habitantes et les habitants en matière de desserte et de fréquence de passage.

Plus de bus donc moins d'attente ! Pour faire face à la hausse des fréquentations dans les transports publics et pour mieux répondre aux besoins des usagers, des lignes de bus bénéficient d’un plus grand nombre de navettes et d’une plus large amplitude horaire. En ce mois d'avril, deux lignes sont concernées : 

Ligne de bus 172, gare RER de Bourg-la-Reine et l’arrêt de bus "Créteil l’Échat-Parking"

A partir du lundi 1er avril, la ligne de bus 172 est renforcée.

De Créteil à Bourg-la-Reine (RER B), la ligne 172 traverse Maisons-Alfort, Alfortville, Vitry, Villejuif et L’Haÿ-les-Roses. Parmi les plus longues et les plus fréquentées du Val-de-Marne, cette ligne de bus transporte chaque année plus de 1,2 million de voyageurs. À partir du 1er avril, la fréquence de passage des bus aux heures de pointe et en soirée évolue : un bus toutes les 6 à 7 minutes de 7h à 9h (contre un toutes les 8 minutes), et un bus toutes les 15 minutes à partir de 21h (contre un toutes les 20 minutes).

En revanche, le terminus val-de-marnais sera désormais limité à la station Hôpital-Henri-Mondor, au lieu de Créteil-L’Échat. L’évolution de cette ligne représente un investissement de plus de 100 000 euros, avec la mise en service d’un bus supplémentaire.

Nouvelle ligne de bus 201, un lien direct entre Champigny et Paris par le Bois de Vincennes

A partir du 20 avril, la ligne 201 dessert Champigny-Diderot-La Plage jusqu'à Joinville (RER A), et se prolonge jusqu’à Paris porte Dorée, par le bois de Vincennes : elle assure ainsi la correspondance avec la ligne 8 du métro et le tramway T3a.

La fréquence de passage est doublée, avec quatre passages supplémentaires en journée aux heures creuses et la création d’un service le dimanche tout au long de l’année. Très attendue par les habitants, cette mesure, portée par Pierre Garzon, vice-président du Conseil départemental et administrateur d’Île-de-France Mobilités, permettra de désenclaver les quartiers.

Cette nouvelle desserte implique la mise en service de sept véhicules supplémentaires. Le coût de cette opération est évalué à 1,75 million d’euros.

 

Améliorer les transports en Val-de-Marne avec Île-de-France Mobilités

Régulièrement Île-de-France Mobilités, autorité qui organise les transports de la région, vote l’amélioration de l’offre de lignes de bus. Cela se traduit par une meilleure desserte voire un prolongement d’une ligne et/ou par une augmentation des fréquences de passages.

Le Département du Val-de-Marne fait partie des 29 administrateurs du Conseil d’administration d’Île-de-France Mobilités. Il se mobilise régulièrement pour porter au vote des projets d’amélioration de services, et ce en lien avec les besoins des usagers. En plus de soutenir les renforts de bus, il verse chaque année une contribution au budget de l’autorité organisatrice des transports. Ainsi, en 2017, la participation du Département s’est élevée à 38,1 millions d’euros.

Les futures lignes de transports en commun

D’ici 2024, de nombreuses nouvelles lignes de transport en commun verront le jour...

Services et aides associés

A lire aussi