Conseil départemental

Vivre en Val-de-Marne

×

⚠ Déconfinement : reprise d’activité progressive

Le Département du Val-de-Marne prend les mesures nécessaires pour assurer la réouverture progressive de ses services publics. Il souhaite garantir avant tout la sécurité du public et du personnel. Tenez-vous informés dans l'article régulièrement mis à jour.

Pensez à appeler le 39.94 avant tout déplacement dans les équipements départementaux.

Publics en fragilité sociale : un soutien concret du Département

Avec plus de 4 000 familles aidées financièrement depuis le début du confinement, le Département apporte un soutien concret aux publics en fragilité sociale. Ses dispositifs d’aide se sont adaptés et consolidés pour répondre au mieux et au plus vite aux foyers les plus fragiles.

Important : l’attribution de ces aides et leur montant dépendent de l’évaluation sociale réalisée par les équipes du Département dans les Espaces Départementaux des Solidarités (EDS) ainsi que les différents services sociaux. Ces aides ne sont pas automatiques.

Pour les ménages confrontés à des difficultés financières majeures, le Département a augmenté le montant des aides et facilité l’accès aux dispositifs d’aides sociales dans deux domaines principaux : l’aide alimentaire et l’aide à l’accès à la santé et ce, jusqu’au 10 juillet 2020.

 

Quelles conditions financières pour accéder aux aides ?

Lorsque le ménage ou la personne dispose de moins de 240 euros par mois et par personne pour vivre après déduction de toutes ses charges (loyers, téléphone, mutuelles, facture d’électricité, etc.), une aide financière peut être accordée. Le montant de cette dernière est adapté au nombre d’enfants à charge. 

 

L’alimentation pour les familles

Pour les familles avec enfants qui, en l’absence de cantine, doivent assurer les repas du midi, le montant de l’aide a été valorisé dans les conditions suivantes :

  • Pour les familles hébergées à l’hôtel et faute de cuisine disponible, le Département augmente l’aide de 100 €/mois par enfant à charge
  • Pour les familles bénéficiant d’un logement, le Département augmente l’aide de 50 €/mois. L’objectif étant de couvrir les frais alimentaires engendrés par le confinement.

 

Pour les personnes isolées et couples sans enfant (notamment pour les jeunes) 

Pour ces ménages, le plafond annuel du montant de l’aide est de 300 €/an au titre de l’aide alimentaire au quotidien. Néanmoins, durant le confinement, ce plafond peut être augmenté pour couvrir les besoins alimentaires :

  • De 100 €/mois pour les personnes isolées
  • De 150 €/mois pour les couples

 

L’aide à l’accès aux droits et à la santé

Elle s’adresse aux personnes dont les ressources ne dépassent pas le seuil de pauvreté. Son montant est de 250 € maximum par an et par foyer. Cette aide peut couvrir des besoins comme l’accès aux droits : les frais de régularisation de séjour, les frais administratifs (passeport…) mais aussi des problèmes de santé et intervenir en complément des prises en charge PUMA/CMU-C, une aide à la santé et au petit appareillage.

 

Comment demander une aide financière ?

Vous devez d’abord prendre contact avec un service social afin que votre situation soit évaluée et qu’un ou une professionnelle puisse vous aider à activer tous les droits correspondant à votre situation.

Contacts possibles : 

 

Le circuit d'une demande financière

La demande est transmise par le référent au Service d’Aide Financière Individuelle de Solidarité de la Direction de l’action sociale du Département.

 

Modalités de versement de l'aide financière

En cette période de crise sanitaire et dès lors que la décision d’attribution a été validée par le Département, l’aide peut être versée sous deux formes :

  • Par virement bancaire sur le compte du demandeur ou d’un organisme tiers. Ce mode de versement est privilégié.
  • En espèce, par la régie mise en place spécifiquement pour pallier la fermeture de la paierie départementale et des trésoreries pendant la période du confinement. Les personnes sont convoquées par le service.

Les plafonds et barèmes initialement pratiqués par le Service d’Aide Financière individuelles seront réinstaurés à partir du 11 juillet.

Services et aides associés