Conseil départemental

Vivre en Val-de-Marne

Conseil départemental des collégiens : deux jeunes élues s'engagent contre le sexisme

Deux collégiennes de 4e, élues au conseil départemental des collégiens et intégrées à la commission du travail sur l'égalité filles-garçons, racontent leur lutte contre le sexisme. Jeunes et déjà très engagées sur la question, Naomi et Romane, mettent en place un travail de pédagogie pour leurs camarades.

« Y a-t-il du sexisme au collège en 2020 ? » Cette question, Naomi Chaton et Romane Joannic, en 4e au collège Pierre de-Ronsard à L’Haÿ-les-Roses, l’ont posée à 103 élèves de leur établissement. Elle figure même à deux reprises dans le sondage, une fois au début, une fois à la fin. « C’était pour vérifier si le débat faisait changer d’avis », expliquent avec pertinence les deux collégiennes, amies depuis la 5e. Leur hypothèse s’est avérée la bonne, car de nombreux élèves ont pris conscience que le sexisme était loin d’avoir disparu.

On veut que les gens ne laissent plus passer, dès qu’un propos sexiste est énoncé.

« Les 4e et les 3e ont changé d’attitude », constate Naomi. « Les 6e ont des propos sexistes sans s’en rendre compte. Avec l’âge, ils comprendront leurs actes », ajoute Romane avec philosophie.

Résolues à lutter contre le sexisme au collège, les deux amies ont conçu leur projet de leur propre initiative. « On a des amies qui ont reçu des propos sexistes. On voulait faire quelque chose. Quand on a été élues au conseil départemental des collégiens, ça nous a boostées. »

Le hasard faisant bien les choses, elles sont intégrées à la commission de travail sur l’égalité filles-garçons. Et le sondage, commencé sur papier, se poursuit sous forme d’interviews enregistrées. Poser des questions à des collégiens sur un sujet tabou nécessite d’avoir du cran. Naomi a beau être d’un naturel stressé - seule la pratique de la photographie l’apaise -, et Romane dégager une certaine timidité, les deux adolescentes n’ont jamais ressenti la moindre hésitation.

Leur remarquable travail a été intégré au documentaire sonore élaboré par les jeunes élus de la commission du conseil départemental des collégiens, qui a pour vocation de sensibiliser les jeunes au sexisme. Naomi et Romane veulent continuer à défendre la cause : « On veut que les gens ne laissent plus passer, dès qu’un propos sexiste est énoncé. Certaines paroles peuvent blesser, qu’elles portent sur les fillesou sur les garçons. Les gens ne se rendent pas compte de l’impact de leurs mots sur les autres. »

Cet article est issu du magazine ValdeMarne, numéro 388 (juillet-août 2021).

 

Qu'est-ce que le Conseil départemental des collégiens ? 

Créé en 2005, le Conseil départemental des collégiennes et des collégiens (CDC) est une instance éducative et citoyenne, par laquelle le Département entend donner aux collégiennes et collégiens élus la parole et la capacité d’agir. Il est à la fois un lieu d’apprentissage de la vie démocratique, un outil de découverte du Conseil départemental et de ses liens spécifiques avec les collèges et un espace d’échange régulier entre élèves de collège et élus du Conseil départemental.

Il s’adresse à toutes les collégiennes et tous les collégiens du Val-de-Marne, issus de l’ensemble des 105 collèges publics et 24 collèges privés sous contrat d’association du département.

Lors du dernier mandat, de 2019 à 2021, les jeunes collégiennes et collégiens ont découvert les politiques départementales et travaillé sur six thématiques :

  • agir en faveur du développement durable ;
  • devenir un consomm’acteur responsable ;
  • développer les usages numériques ;
  • s’ouvrir au monde et être solidaire ;
  • participer au travail de mémoire ;
  • égalité filles/garçons.