Solidarité interdépartementale : 109 projets financés par le FS2i, fonds créé par les 7 départements franciliens

mis à jour le 02/04/2019

Ce jeudi 21 mars, les 7 président·es des départements franciliens étaient à nouveau réunis pour présenter les premiers projets qui seront financés par le Fonds de Solidarité et d'Investissement Interdépartemental (FS2i). Dès 2019, le fonds de 150 millions d’euros permettra de donner vie et d’accélérer la réalisation de 109 projets qui participent à la réduction des inégalités territoriales et améliorent le cadre de vie des habitants et des habitantes.

Logo FS2i

Le FS2i est administré par un conseil restreint, composé des sept présidents de nos Départements. Ce conseil prend ses décisions à l’unanimité. Il est intégralement consacré au financement de projets concrets et structurants, gages de solidarité territoriale. Ce fonds d’investissement s’appuie, depuis sa création au 1er janvier 2019, sur un établissement public interdépartemental. La présidente du Conseil départemental du Val d’Oise, Marie-Christine Cavecchi, en est la première présidente. "Le FS2i, c'est une initiative originale et unique en France pour rééquilibrer le territoire d'Île-de-France qui vit des inégalités très profondes" explique Marie-Christine Cavecchi.

Environnement, éducation, innovations et attractivité, patrimoine, solidarités, Jeux Olympiques de Paris 2024, mobilités : ces sept thèmes sont ceux retenus par les Départements pour sélectionner les projets qui seront financés par le FS2i. Doté de de 150 millions d’euros pour 2019, "le FS2i va nous permettre d’accélérer nos projets, de répondre à des besoins nouveaux et montre que nous n'attendons pas de réponses étatiques pour corriger les inégalités" ajoute Christian Favier, président du Conseil départemental du Val-de-Marne.

Dans le Val-de-Marne, une vingtaine de projets sont concernés. Par exemple :

Environnement : renaissance de la Bièvre à Arcueil / Gentilly

 E. Legrand).

Le Département est engagé dans la réouverture de ce cours d’eau canalisé et oublié. L’enjeu : redonner une place à la nature en ville tout en offrant un cadre de vie plus durable. Après avoir réouvert 600 mètres à L’Haÿ-les-Roses, le projet de réouverture concerne désormais Arcueil et Gentilly. La phase opérationnelle s’engage : après la signature de la déclaration d’utilité publique, les travaux se préparent. La livraison est prévue fin 2021. La contribution du FS2i sécurise cette opération.

Montant financé par le FS2i en 2019 : 630 000 €.

En savoir plus sur le projet de renaissance de la Bièvre.

 

Patrimoine : l’espace Aimé-Césaire, futur musée de la Résistance nationale à Champigny

 E. Legrand).

Le Musée de la résistance nationale abandonnera en 2020 ses actuels locaux de 500 m² pour une surface deux fois plus grande à l’espace départemental Aimé-Césaire, dont l’agrandissement est en cours. Ce nouveau musée sera situé sur les bords de Marne, à proximité de la station Champigny- Centre de la ligne 15 du métro. Lieu consacré à la résistance, il rayonne sur toute l’Ile-de-France et au-delà. Ce nouveau site s’inscrit pleinement dans le projet d’itinéraire culturel européen le long de la Marne, joyau de l’Histoire, du tourisme et de la culture en Val-de-Marne.

Montant financé par le FS2i en 2019 : 1,3 million €.

En savoir plus sur le futur musée de la Résistance nationale.

 

Mobilités : nouvelle gare RER E Bry-Villiers-Champigny

Perspective de la future gare Bry-Villiers-Champigny.

En connexion avec la ligne 15 Sud du métro, cette gare RER est à l’étude. Pour permettre le bouclage du financement des études, les Départements participeront à la convention de financement en cours de finalisation. Cette gare offrira aux usagers de la ligne E une connexion dans l’Est francilien, du Val-de-Marne et de la Seine-et-Marne, avec le métro. La réalisation de cette gare RER est indispensable pour permettre le développement urbain et économique de l’ex-Voie de Desserte Orientale, faisant l’objet d’un contrat d’intérêt national.

Montant financé par le FS2i en 2019 : 157 500 €.

En savoir plus sur la gare RER E de Bry-Villiers-Champigny.

 

Education : collège intercommunal de Valenton/Limeil-Brévannes/Villeneuve-Saint-Georges

Perspective du futur collège intercommunal de Valenton/Limeil-Brévannes/Villeneuve-Saint-Georges.

Pour répondre à la hausse démographique à Limeil-Brévannes, Valenton et Villeneuve-Saint-Georges liée à d’importants programmes de construction de logements, le Département a choisi de construire un collège intercommunal à Valenton de 30 classes. L’établissement étant situé en REP (Réseaux d’Education Prioritaire, 25 élèves maximum par classe) cela correspond à une capacité d’accueil maximale théorique de 750 élèves. Pour la première fois en Île-de-France, un collège sera labellisé "bâtiment passif", c'est-à-dire une construction à très basse consommation presque autonome pour ses besoins en chauffage. La livraison est prévue pour la rentrée 2021.

Montant financé par le FS2i en 2019 : 872 025 €.

En savoir plus sur l'investissement du Département pour les collégiennes et collégiens.

 

Retour en images sur la présentation des projets financés par le FS2i