Câble A - Téléval : un téléphérique en Val-de-Marne

mis à jour le 21/02/2019

Le Câble A - Téléval est un projet de téléphérique urbain qui reliera Villeneuve-Saint-Georges à Créteil, en passant par Limeil-Brévannes et Valenton.

C'est une première en Île-de-France ! Le Câble A - Téléval est un projet de téléphérique qui reliera les communes de Villeneuve-Saint-Georges, Valenton, Limeil-Brévannes et Créteil à l'horizon 2021-2022. Grâce à une vitesse commerciale d'environ 20 km/h, le Câble A - Téléval réduira considérablement les temps de parcours entre ces communes. La ligne sera longue de 4.5 kilomètres et desservira 5 stations. À titre d’exemple, moins de 17 minutes en heure de pointe seront nécessaires pour aller directement du plateau villeneuvois à la station de métro Créteil – Pointe du Lac alors qu'il faut en moyenne 40 minutes en bus. Le Câble A - Téléval permettra notamment de se rendre à la station de Créteil qui est en correspondance directe avec la ligne 8 du métro ainsi qu’avec le bus 393.

Moins de 17 minutes pour aller du plateau villeneuvois à la station de métro Créteil – Pointe du Lac


Ce téléphérique fonctionnera exclusivement à l’énergie électrique et les cabines seront intégralement accessibles aux personnes à mobilité réduite. Ce projet est né pour répondre au développement exceptionnel des communes de Villeneuve-Saint-Georges, Valenton et Limeil-Brévannes, qui pâtissent d’une saturation routière et d’importantes nuisances environnementales. Devant ce constat, le Département du Val-de-Marne et Ile-de-France Mobilités (autorité qui organise les transports) ont réalisées - depuis 2008 -  plusieurs études afin de déterminer une solution de transport pertinente et efficace. Après plusieurs analyses comparatives, la solution de téléphérique urbain s’est imposée.

 

Des temps d'échanges avec la population

 Ile-de-France Mobilités)
La station des Temps Durables en retrait de l’avenue de la Ballastière et de la rue Paul Valéry à proximité du quartier des Temps Durables à Limeil-Brévannes (crédit : Ile-de-France Mobilités)

Le Câble A - Téléval a été présenté une première fois aux habitants de Créteil, Limeil-Brévannes, Valenton et Villeneuve-Saint-Georges, lors de temps d’échanges qui se sont tenu en septembre et octobre 2013. Ce moment citoyen a confirmé l’attente de la population, des élus et des acteurs socio-économiques de l’arrivée d’une liaison efficace et fiable comme le Câble A - Téléval. Les participants ont tous partagé le constat que l’amélioration des transports, dont les liaisons vers Créteil, Paris et le reste du Val-de-Marne, nécessitait des investissements importants. C’est avec bienveillance et engouement que les participants se sont appropriés le téléphérique urbain grâce à la qualité de service proposée, notamment en terme de gain de temps. Le Câble A - Téléval a bien été perçu comme étant économique et respectueux de l’environnement. Ces rencontres ont été riches d’enseignements. Ainsi, les multiples interventions ont, par exemple, confirmé la nécessité de créer la station Emile-Zola en limite des communes de Valenton et Limeil-Brévannes. Les avis exprimés confortent le Département dans l’attention particulière portée, tout au long de la vie du projet, sur son insertion urbaine, l’aménagement des stations et de leurs parvis, la présence humaine en station, la complémentarité avec le réseau de bus, etc.

En septembre et en octobre 2016, les riverains du Câble A - Téléval ont été invités à donner leurs avis au cours d'une concertation préalable. Cette dernière a permis d'affiner le projet de téléphérique, notamment en révélant les emplacements et configuration de stations privilégiés par les futurs usagers. Les fruits de cette concertation ont alimenté les études appronfondies menées en 2017. Une concertation continue a alors eu lieu en 2018 pour présenter l'avancée du projet depuis la concertation préalable.

Suite à l'Enquête publique qui a lieu de mars à avril 2019, la commission d'enquête se prononcera sur l'utilité publique du projet courant 2019. Des études détaillées finaliseront alors la conception du projet. Ce qui annoncera le lancement des premiers travaux.

A lire aussi