Conseil départemental

Vivre en Val-de-Marne

Travaux sur les ponts Nelson-Mandela entre Charenton-le-Pont et Ivry-sur-Seine

mis à jour le 08/09/2020

Assurer la continuité des itinéraires cyclables, renforcer le confort et la sécurité des piétonnes et piétons sur les ponts... Le 17 août 2020, le Département débute des travaux de rénovation des ponts Nelson-Mandela entre Charenton-le-Pont et Ivry-sur-Seine. L'objectif : résorber cette coupure urbaine pour permettre à l'ensemble des usagères et des usagers de circuler dans les meilleures conditions.

Les ponts Nelson-Mandela, situés entre Charenton-le-Pont et Ivry-sur-Seine, ont été construits dans les années 70 pour franchir l'autoroute A4 et la Seine. Conçus comme des échangeurs de l'autoroute, les ponts jumeaux accordés très peu de place aux autres modes de déplacement que la voiture. En 2017, le Département du Val-de-Marne décide de réaménager les ponts pour favoriser les déplacements doux (vélo, marche) en expérimentant l'installation d'une piste bidirectionnelle sur chacun d'eux. L'expérimentation étant réussie, les travaux de pérennisation des pistes commencent le 17 août 2020 pour une durée d'environ 3 ans. Ils s'accompagnent d'une rénovation importante des ponts et de la création d'une rampe partagée vélo/piéton.

 

Un projet pour sécuriser et rendre confortable les déplacements

"C'est l'une des plus importantes coupures urbaines de notre Département qui va être gommée", a annoncé Christian Favier, Président du Conseil départemental du Val-de-Marne. Les travaux sur les ponts Nelson Mandela vont en faire un carrefour cyclable d'importance pour le nord du Val-de-Marne. Le projet consiste à :

  • Assurer la continuité des itinéraires cyclables :
    Les chiffres clés :
    902 mètres de pistes cyclables
    27 nouveaux candélabres
    3 escaliers rénovés
    1 rampe piéton/vélo
    4,5 millions d'euros pour la réparation des ouvrages d'art
    9 millions d'euros pour les travaux d'aménagements
    • Sécuriser et prolonger la piste cyclable depuis la rue de l'Arcade jusqu'au pont en direction d'Ivry-sur-Seine;
    • Créer un aménagement cyclable bidirectionnel avenue de la Liberté, dans la continuité du pont en direction de Charenton-le-Pont;
    • Réaliser une rampe d'accès vélo/piéton et un escalier entre la rive droite, le pont Nelson-Mandela et le quai du Halage.
  • Renforcer le confort et la sécurité des piétonnes et des piétons sur les ponts :
    • Remplacer les revêtements de sols des pistes cyclables, des trottoirs et des voies de circulation;
    • Elargir les trottoirs;
    • Reprendre l'étanchéité des ponts.
  • Améliorer le cadre de vie :
    • Installer de nouveaux candélabres à Led sur l'intégralité des deux ponts;
    • Moderniser l'éclairage public;
    • Rénover les garde-corps Jean Prouvé;
    • Rénover trois escaliers pour améliorer les déplacements entre les ponts et les rives.

 

Les travaux sont financés par le Département du Val-de-Marne (61,67%), la Région Ile-de-France (28,48%) et par l'Etat (9,85%).

Au croisement des pistes cyclables

Les ponts Nelson-Mandela et leurs rives supportent quatre itinéraires cyclables importants du Val-de-Marne :

  • Un axe est/ouest, par les ponts Nelson-Mandela, reliant Arcueil et Vincennes.
  • Trois axes nord/sud dont :
    • Deux sur la rive droite de la Seine :
      • un itinéraire qui relie Charenton-le-Pont et Le Perreux-sur-Marne;
      • l'Eurovéloroute n°3 (appelée en France la Scandibérique).
    • Un sur la rive gauche de la Seine, qui permet de rejoindre Ivry-sur Seine et Ablon-sur-Seine.

 

Ponts Nelson-Mandela vue globale.Vue du pont Nelson-Mandela en amont.Rampe piéton/vélo.Vue depuis le pont en aval.Vue du pont la nuit.

Créer un réseau départemental d'itinéraires cyclables efficaces

"Le Département du Val-de-Marne poursuit son action pour encourager la pratique de la marche et du vélo, deux modes de déplacement non polluant et peu coûteux", affirme Christian Favier, Président du Conseil Départemental du Val-de-Marne. Le Conseil départemental a révisé son Schéma départemental des Itinéraires cyclable (SDIC) en 2019. Ce Schéma marque la volonté de donner au vélo une place significative dans le développement de la mobilité des Val-de-Marnais et des Val-de-Marnaises. La révision a permis de hiérarchiser un réseau structurant et un réseau secondaire. Le Conseil départemental a identifié 23 itinéraires structurants à réaliser en priorité pour offrir à la population un réseau cyclable de qualité et efficace.

A cela s'ajoute l'itinéraire Eurovélo 3, baptisé "La Scandibérique" : ces 1600km d'infrastructures cyclables relient la Scandinavie à l'Espagne, en passant par le Val-de-Marne. Au total, 245km de pistes cyclables ont été créés dans le département. Le Conseil départemental continue de réaliser des aménagements (passerelle piétonne sur le pont de Choisy, voie verte sur la RD101...) pour que la part du trafic vélo atteigne 7% du trafic global d'ici 2030.