Une nouvelle vanne anti-crue pour l’écluse de Joinville / Saint-Maur

mis à jour le 13/10/2017

Après 17 ans d'attente, une nouvelle vanne a été posée lundi 9 octobre dans l’écluse de Joinville / Saint-Maur : un clapet géant de 45 tonnes d’acier qui permettra de prévenir les inondations.

Modernisation de la vanne du canal de Joinville-Saint Maur

Faire rentrer un clapet de 45 tonnes dans une écluse de 12 m de large avec une marge d'erreur de 15cm de chaque côté, c'est l'exploit réalisé ce lundi 9 octobre à Joinville-le-Pont. Les équipes d’intervention ont été mobilisées 24h/24h pendant 1 mois. L’objectif de cette opération a été de remplacer l’ancienne vanne clapet pour réguler et abaisser le niveau des crues d’environ 40 cm à l'amont de la Marne à partir de la boucle de Saint-Maur. Ce chantier colossal et délicat a duré cinq mois. Des tests fonctionnels ont eu lieu jusqu’au jeudi 12 octobre à sec, avant la remise en eau du canal.

Une vanne préventive et indispensable dans le Val-de-Marne pour prévenir les inondations

Cet équipement permet aujourd'hui de réguler le débit de l’eau, protéger les habitants et réduire l'impact des inondations dans les villes riveraines de la Marne, soit 15 communes du Val-de-Marne et de Seine-Saint-Denis. Le coût des travaux placés sous maitrise d’ouvrage du Département s’élève à 3,6 millions d’euros, financée par le Département, l’Etat dans le cadre du fonds Barnier (fonds de prévention des risques naturels majeurs), la Métropole du Grand Paris, Port Autonome de Paris et les 15 communes impactées. Cette installation permettra d’économiser près de 10 millions d’euros en cas de grosses crues.

Situé à la confluence de la Seine et de la Marne, le Val-de-Marne figure parmi les départements d’Île-de-France les plus exposés au risque d’inondation. C'est pourquoi le Département mène des actions pour réduire la vulnérabilité du territoire.

La prise en compte du risque inondation

Le Département du Val-de-Marne participe à la lutte contre les inondations de la Seine et...