Le parc des Hautes-Bruyères

Jardins familiaux, jardin pédagogique, jardin de plantes médicinales, jardin du silence ou encore jardin d’aventures archéologique : le parc départemental des Hautes-Bruyères est un "jardin de jardins", à voir et à cultiver.

Bouton pour aller à la carte des parcs et des espaces naturels

Informations pratiques

Horaires

  • En novembre, décembre et janvier : de 8h à 17h
  • En octobre, février et mars : de 8h à 18h
  • En septembre et avril : de 8h à 20h
  • En mai, juin, juillet et août : de 8h à 21h

Adresse

Parc des Hautes-Bruyères
Avenue de la République
ou Rue Edouard-Vaillant
94800 VILLEJUIF

Accès

Le parc des Hautes-Bruyères est accessible en transports en commun :

M° Ligne 7 arrêt Villejuif L. Aragon
Bus 172 arrêt Centre commercial
Bus 131 arrêt Gustave-Roussy
Bus 162 arrêt Gromesnil

Présentation

Situé sur la commune de Villejuif, à 110 mètres d’altitude, le parc des Hautes-Bruyères est le point culminant du Val-de-Marne. C’est un espace de curiosité, de détente et de loisirs mis à disposition des Val-de-Marnais.

Dans la continuité d’une tradition locale de jardinage, 85 parcelles de jardins familiaux y ont été aménagées. Gérés par la Fédération Nationale des Jardins Familiaux et Collectifs, chaque jardin est clos et équipé d’un abri dont la conception a été confiée au célèbre architecte Renzo Piano.

Depuis 2015, le parc est classé en Espace Naturel Sensible (ENS).

Activités

Au cœur des 85 jardins familiaux, 2 potagers sont réservés aux activités pédagogiques des écoles et centres de loisirs. D’avril à octobre, les potagers éducatifs sont ouverts aux groupes d’enfants et d’adultes sur inscription. Semis en godets, transplantations en pleine terre, récolte : chaque année, les animateurs du parc accueillent 5 000 enfants pour des expériences de culture.

Le parc des Hautes-Bruyères accueille également les loisirs sportifs, avec trois aires équipées pour le basket, le mini-foot et le mini-hockey. Dans l’avenir, des initiatives éducatives sont envisagées, avec l’ouverture d’une cafétéria ou d’un centre d’initiation à l’équitation.

 

Histoire

Le parc des Hautes-Bruyères est situé sur le site d’une ancienne carrière de sablons utilisés en fonderie, qui a cessé d’être exploitée en 1995.

Lors de la reconversion de la carrière en parc paysager, il a été demandé aux carriers de reboucher toutes les excavations, sauf une. Le cratère, d’une quinzaine de mètres de profondeur, a ainsi pu être conservé et convertis en un espace calme : en 2008, le parc a été équipé d’un écran antibruit et la zone encaissée a été végétalisée. Ce "Jardin du Silence" contribue à faire de ce parc, situé en bordure de l’autoroute A6, en véritable espace de détente.

Paysage

Depuis 2005, le parc des Hautes-Bruyères présente un jardin de plantes médicinales. Inspirée par la proximité de l'Institut Gustave-Roussy, centre de lutte et recherche contre le cancer, cette collection présente près de 900 plantes, dont 85 variétés différentes.

Les plates-bandes de plantes médicinales sont organisées selon leur action sur l’homme : actions circulatoire, rénale, cutanée, digestive, nerveuse, respiratoire, etc. La collection est entretenue par les équipes du Département et par un comité de spécialistes réunissant pharmaciens et botanistes.

Spécificités

Des fouilles archéologiques ont permis d’attester d’une présence humaine dès le paléolithique : l’homme de Néandertal a foulé le site des Hautes-Bruyères il y a plus de 100 000 ans.

Pour mettre en valeur ce patrimoine historique, un espace d’aventures archéologiques a été aménagé au sein du parc. Un lieu de redécouverte des matières premières et des savoir-faire anciens à travers plusieurs thèmes : l’agriculture, le feu, la maison. Chaque été, cet espace ouvre ces portes pour l’Estival Archéo : ateliers, fouilles, fabrication d’objets antiques… Un véritable théâtre pour les archéologues en herbe !