Le parc du Morbras

De la sieste dans l’herbe au parcours de santé, de la partie de badminton à la visite nature, les loisirs ne manquent pas dans cet espace naturel. Un coin de nature qui a su conserver tous les attraits champêtres de son passé rural.

Bouton pour aller à la carte des parcs et des espaces naturels

Informations pratiques

Horaires

  • En janvier, novembre et décembre : de 8h à 17h

  • En février : de 8h à 18h

  • En mars et octobre : de 8h à 19h

  • En avril et septembre : de 8h à 20h

  • En mai, juin, Juillet et août : de 8h à 21h

Adresse

Parc départemental du Morbras
Rue Antoine Baron
94370 SUCY-EN-BRIE
ou Avenue Maurice Schuman

94490 ORMESSON-SUR-MARNE

Accès

Le parc du Morbras est accessible en transports en commun :

RER A arrêt Sucy-en-Brie, puis Bus 308 arrêt Ancien Moulin

Bus Navette Situs :
Ligne 3
 arrêt Victor Hugo
Ligne 4 arrêt Centre culturel

Présentation

Parmi les parcs, espaces naturels et coulées vertes gérés par le Département, le parc du Morbras représente une source de biodiversité remarquable. Offrant de nombreux habitats, il réunit une faune et une flore d’une grande richesse.

Situé entre les communes d’Ormesson-sur-Marne et Sucy-en-Brie, ce parc s’étend sur plus de 12 hectares le long de la rivière. Il fait partie du corridor écologique de la vallée du Morbras. Depuis 2013, il est classé Espace Naturel Sensible.

Activités

Le parc du Morbras propose différents équipements pour petits et grands.

Des aires de jeux d’enfants y sont présentes, avec balançoires, planche d’escalade, jeu à grimper ou encore un toboggan de butte en forme de vague… Pour les plus grands, le parc propose des parcours nature, sportifs, ainsi que des visites commentées sur demande.

En période estivale, du matériel est également disponible au local d’accueil : ballons, raquettes, volants de badminton, les loisirs sportifs sont les bienvenus au parc du Morbras.

Cet espace naturel est également traversé par un circuit de Grande randonnée : le GR 14.

Histoire

Au début du XXe siècle, le charme particulier du Morbras séduisait déjà. L’écrivain Raymond Radiguet en fit ainsi un cadre de promenades pour les héros du Diable au corps, et les habitants du Château voisin du Grand-Val se l’approprièrent, ainsi que de nombreux peintres et cinéastes.

Depuis 1976, le Département a progressivement aménagé ce site qui accueillait autrefois d’anciens vergers. Aujourd’hui, le parc dévoile ses multiples facettes : sous-bois, vergers, prairies, rus, cascades, sources et mares, un véritable espace naturel au cœur d’un territoire urbain.

Paysage

Les pelouses sèches accueillent des orchidées sauvages, tandis que les mares et sources ont permis l’apparition d’une végétation aquatique : aulnes glutineux, massettes, iris des marais, saules cendrés, roseaux, chanvrines, menthes aquatiques, reine-des-prés, joncs… La forte présence de l’eau sur le parc est une vraie source de vie.

Le Morbras est la 3e rivière du département, après la Marne et la Bièvre. C’est dans un méandre façonné par la Seine à l’ère quaternaire, puis occupé par la Marne, que coule actuellement le Morbras.

Spécificités

Dans la rivière du Morbras, six espèces de poissons, des tritons, des grenouilles vertes et des grenouilles rousses ont été identifiées. Autour de la rivière, papillons et libellules côtoient martins-pêcheurs, hérons et pics-verts, ainsi que des petits mammifères comme des écureuils roux, des hérissons, des fouines, des lapins de garenne ou encore des renards.

Une faune variée et développée grâce à la préservation d’une zone naturelle en limite du parc (friche boisée sur la rive gauche du Morbras et prairie en amont) et dans les jardins du voisinage.