L'eau en Val-de-Marne

8 cours d’eau principaux et 3 plans d’eau importants associés à la politique ambitieuse menée par le Département en la matière font du Val-de-Marne le "Département de l’eau".

37 communes sur 47 sont bordées par l'eau

37 communes sur les 47 qui composent le Val-de-Marne, sont bordées par un cours d’eau.
Près de 75 % de ses habitants vivent à moins de 2 kilomètres d’un cours d’eau. 

Le réseau hydrographique 

8 cours d’eau principaux

Le Val-de-Marne est traversé par la Seine sur 15 kilomètres et la Marne sur 24 kilomètres. Au total, 96 kilomètres de cours d’eau drainent le territoire, avec 8 cours d’eau principaux.

  • La Seine
  • L’Yerres et son affluent le Réveillon
  • La Marne et ses affluents le Morbras et le ru des Marais
  • La Bièvre et son affluent le ru de Rungis.

3 plans d’eau importants

Le lac de Créteil, la plage Bleue et le plan d’eau de Choisy-le-Roi.

La qualité des cours d’eau

Compte tenu de leur débit important, la Seine et la Marne présentent une eau de meilleure qualité que celle des autres cours d’eau. La faune et la flore des petits cours d’eau ne sont pas aussi riches qu’ils le devraient, conséquence des évolutions et dommages qu’ils ont subis. Parmi eux, le Réveillon présente une qualité supérieure.


Le risque inondation dans le Val-de-Marne

Situé à la confluence de la Seine et de la Marne, le Val-de-Marne figure parmi les départements d’Île-de-France les plus exposés au risque d’inondation. Le Département du Val-de-Marne mène des actions pour réduire la vulnérabilité du territoire.

Choisy-le-Roi inondé (Janvier 1910) - Sauvetages par voiture et par barque dans l'avenue Victor Hugo

Le Val-de-Marne, un territoire vulnérable

Situé à la confluence de la Seine et de la Marne, le Val-de-Marne figure parmi les départements d’Île-de-France les plus exposés au risque d’inondation : 27 villes sur 47 sont classées inondables

En cas de crue importante comme celle de 1910, les hauteurs d’eau dépasseraient deux mètres et toucheraient directement 250 000 Val-de-Marnais. Mais c’est l’ensemble des habitants qui pourraient être affecté, bien au-delà de la seule zone inondée : tous les services, de l’électricité à l’eau potable, en passant par l’assainissement, les transports (Métro, Bus, RER), les télécommunications, seraient impactés !

 

L’activité économique fonctionnerait également au ralenti : l’approvisionnement en matière première serait plus difficile, les fournisseurs ou les clients seraient aussi potentiellement touchés par l’inondation, le personnel pourrait être dans l’incapacité de rejoindre son lieu de travail, etc.

Une prise de conscience nécessaire pour s’y préparer

Or, ce risque est méconnu de la population et les acteurs publics éprouvent encore des difficultés à s’organiser, de façon concertée et conjointe. Pourtant, tous les acteurs sont concernés : habitants, entreprises, collectivités locales, Etat...

Protéger le territoire et limiter l'impact de l'inondation

Le Conseil général du Val-de-Marne et l’Etablissement Public Territorial de Bassin (EPTB) Seine Grands Lacs se mobilisent pour protéger le territoire et ses habitants.

Le Conseil général du Val-de-Marne :

  • assure la gestion de 30 km de murettes anti-crues, qui protègent le territoire, au mieux pour une crue de type 1955
  • se charge en cas de crue, de la fermeture des brèches qui permettent l'accès aux berges tout au long de l'année
  • assure autant que possible, la continuité de service et la remise en état des infrastructures et équipements départementaux (routes, collèges, crèches, etc.)
  • mène des actions visant à réduire la vulnérabilité du patrimoine départemental d’assainissement. Par exemple, le Département réalise un exercice de simulation de crue chaque année avec ses partenaires :

L’Etablissement Public Territorial de Bassin (EPTB) Seine Grands Lacs :

  • gère les quatre lacs-réservoirs situés en amont de l'agglomération parisienne : construits suite à la crue de 1910, ils doivent permettre de diminuer de 70 cm la hauteur d'eau à Paris
  • joue un rôle d’information, d’animation et de coordination vis-à-vis des collectivités locales.

LIENS UTILES

Jeu : le Val-de-Marne face à la crue

Pour savoir si vous saurez lutter face à une crue d'ampleur exceptionnelle, testez vos connaissances en jouant !

Situé à la confluence de la Seine et de la Marne, le Val-de-Marne figure parmi les départements d’Île-de-France les plus exposés au risque d’inondation.

Malgré les nombreuses protections et les mesures mises en place pour prévenir les crues, le risque zéro n’existe pas. Il est essentiel que chacun, particulier ou collectivité locale, entreprise et grand opérateur, s’y prépare. 

Pour savoir si vous saurez lutter face à une crue d'ampleur exceptionnelle, testez vos connaissances en jouant !

Ce projet a bénéficié d’un soutien financier de l’Union européenne, dans le cadre des Fonds Européens de DEveloppement Régional (FEDER).