dim
8
mars
une femme produisant une oeuvre pendant Les Echappées à Anis Gras

Festival Les Échappées : Café des enfants, 1,2,3 Poème

Ville :

Arcueil

Horaires :

De 15h00 à 18h00

Informations pratiques :

Anis Gras
55 avenue Laplace
94110 Arcueil

ENTRÉE LIBRE.

Inscription: 01 49 12 03 29

mis à jour le 12/02/2020

Après un premier rendez-vous en novembre dernier, le festival Les Echappées revient. Pendant tout le mois de mars, le Val-de Marne met à l'honneur la poésie contemporaine et promeut une nouvelle fois la création sous toutes ses formes. 

Retrouvez tout le programme des Échappées 2020 sur notre carte interactive 

Le dimanche 8 mars, huit évènements auront lieu dans l'espace culturel d'Arcueil Anis Gras.

  • Les passeurs de silence (La compagnie d'A... !) / spectacle musical

Lucile désire partager, échanger, vivre dans la société, alors elle a décidé d’écrire, de chanter, de monter sur scène et de montrer à tous que c’est possible. Lucile est une jeune adulte porteuse de plusieurs handicaps. Elle va avoir 22 ans. Entourée d’artistes confirmés, bouleversés par la qualité de ses textes, elle s’applique à bousculer les barrières et les préjugés pour construire un projet artistique ambitieux. 
Horaire de début :15h15 (durée : 40 mn)

  • L'imaginaire au travail (Anne Mulpas et Rym Debbarh-Mounir) / installation poétique, vidéo, sonore et atelier

Sur les murs, le plafond, des écrans ou des draps tendus, sont projetés des portraits de "délinquants poétiques" aux métiers étranges : gynécologue des vortex, jardinier de la lune, mécanicien du souvenir… Peu importe l’âge, le sexe, les croyances, les origines : nous sommes tous des homo faber. Nous fabriquons et créons notre devenir. Participez à un atelier qui vous propose d’inventer nos identités de demain.
Horaire de début :15h20 (durée : 30 mn)

  • L'office du tourisme avec un chapeau sur la tête / atelier créatif

C’est un office de tourisme un peu particulier : un espace ressource et d’information sur le patrimoine poétique du territoire.
Horaire de début :15h20 (durée : en continu)

  • Sens-non-sens : jeux de sons, jeux de mots (Jean-Christophe Marti) / performance vocale avec le public

Au menu, des poèmes de Gherasim Lucas et d’Alexander Dickow, dits, chantés, slamés, scandés. La lecture à voix haute fait valser les mots. Les jeux d’onomatopées deviennent jeux de mots, constructions et délitements, coq-à-l’âne et quiproquos. Ouvrez vos oreilles.
Horaire de début : 15h30, 16h20, 17h02 (durée : 40 minutes)

  • Corps poétiques - Mounia Raoui et Nil Bosca) / atelier

"Jouer avec le réel est la meilleure manière de l'habiter". Cet atelier invite donc à jouer : danser, rêver, imaginer, rire, écrire et dire des poèmes.
Horaire de début : 15h30, 16h20 et 17h20 (durée : 30 minutes)

  • Atelier d'illustration poétique (Laurent Melon) / atelier de dessin et peinture

Cet artiste plasticien, à l’univers foisonnant et inclassable, propose de partager un temps de dessin et de peinture où tout est permis.
Horaire de début : 15h30 (en continu)

  • Le typomatic - (Pierre Fourny, Ali et Buzzing Light) / installation numérique

Une installation pour jouer avec les mots.
Horaire de début : 15h30 (en continu)

  • Le cirque des mOts 2.0 (Pierre Fourny, Alis) / spectacle numérique

Dans son cirque, Pierre Fourny manipule les mots : demi-saut périlleux, contorsions (méta)physiques, funambulisme. Les mots sont prêts à tout pour qu’on ne les regarde jamais plus comme avant.
Horaire de début : 17h30  (durée : 1 heure)

 

 

Les Échappées, le festival où la poésie est un exercice de liberté

Suivez l'évènement sur nos réseaux sociaux avec #LesEchappees

Terre de culture, de création et d’innovation, le Département invite la population val-de-marnaise à explorer la richesse de la poésie contemporaine en découvrant les relations qu’elle entretient avec la musique et le numérique. Durant près d’un mois, ces premières Échappées offriront l’occasion de partir à la rencontre des formes hybrides de la poésie contemporaine, en permettant à chacun et chacune de s’approprier un art qui exprime notamment conscience et sensibilité.

En prenant l’initiative de cet événement, dans un contexte de contraintes financières inédites imposées à toutes les collectivités, le Département du Val-de-Marne poursuit ainsi son engagement historique et volontaire en faveur de la création sous toutes ses formes. Il continue de soutenir avec force l’accès de tous et toutes à la culture, vecteur essentiel d’émancipation individuelle et collective. 

 

Avec le Département, vive(z) la création  !