Conseil départemental

Vivre en Val-de-Marne

sam
19
juin
dim
20
juin

Journées européennes de l'archéologie 2021

Ville :

Vitry-sur-Seine

Horaires :

De 09h30 à 17h30

Informations pratiques :

Les visites guidées par des archéologues de l'Inrap ou du Conseil départemental du Val-de-Marne sont limitées à 10 personnes et l'inscription est obligatoire sur le site de Val-de-Marne Tourisme et Loisirs.

Les visites auront lieu de 9h30 à 17h30.

mis à jour le 17/06/2021

Le Département participe aux journées européennes de l'archéologie (JEA) aux côtés de l'INRAP en ouvrant au grand public le chantier de Vitry-sur-Seine.

JEA : à Vitry-sur-Seine, les fouilles archéologiques s'ouvrent au grand public 

À Vitry-sur-Seine, dans le quartier en rénovation de la gare des Ardoines, les archéologues de l’Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap) et du Conseil départemental du Val-de-Marne ont mis au jour, sur prescription de l’État (Drac Île-de-France) un très riche site qui témoigne de l’occupation humaine en bord de Seine, depuis le début du Néolithique jusqu’à l’époque médiévale.

Ces nombreux vestiges nous renseignent sur l’installation des premiers agriculteurs (au Néolithique), par le biais de maisons, ainsi que d’une importante occupation agro-pastorale pour les périodes gauloise et gallo-romaine qui se traduit par un système d’enclos bien organisé.

Les 19 et 20 juin 2021, ces fouilles seront accessibles gratuitement au grand public, sur inscription. Les visites guidées par des archéologues de l'Inrap ou du Conseil départemental du Val-de-Marne sont limitées à 10 personnes et l'inscription est obligatoire.

  • Samedi 19 juin de 09h30 à 17h30 (Horaires des visites : 9h30, 11h30, 12h30, 13h30, 16h30)
  • Dimanche 20 juin de 09h30 à 17h30 (Horaires des visites : 9h30, 11h30, 12h30, 13h30, 16h30)

 

Les journées européennes de l'archéologie (JEA)... c'est quoi ?

Pilotées par l'Inrap sous l'égide du ministère de la Culture en France, ces journées mobilisent l'ensemble de la communauté archéologique en France métropolitaine et en outre-mer depuis plus de dix ans. Tous les acteurs de l’archéologie s'associent pour permettre au plus grand nombre d’entrevoir les richesses et les coulisses de la discipline. Depuis 2020, les Journées nationales de l’archéologie sont devenues les Journées européennes de l’archéologie (JEA).

 

Un travail de médiation avec les élèves de collèges avant et après les JEA

Tout au long de l’année, des projets à portée scientifique, technique et artistique sont élaborés par les médiateurs du patrimoine du service Archéologie du Conseil départemental en direction des élèves (prioritairement les élèves des collèges),handicapés, groupes constitués ou individuels. Ils visent à créer des passerelles interdisciplinaires mettant en relation les programmes éducatifs, les données archéologiques locales, les techniques anciennes, l’archéologie et ses sciences connexes.

Une semaine avant et une semaine après les Journées européennes de l'archéologie, du 14 au 25 juin 2021, le Département propose une série de visites pédogogiques de ce site de fouilles de Vitry-sur-Seine pour les scolaires et les élèves des collèges. L’occasion de faire un sujet sur l’opération et la médiation auprès des élèves du département.

 

Visite du chantier archéologique de Vitry par des élèves de collègeVisite du chantier archéologique de Vitry par des élèves de collègeVisite du chantier archéologique de Vitry par des élèves de collègeVisite du chantier archéologique de Vitry par des élèves de collège

 

Un avant-goût d'Estival Archéo

Le premier week-end de juillet 2021, le Département organise l'évènement "Estival Archéo" pour toute la famille. Au programme : ateliers pratiques, initiation au propulseur lors d'un tournoi familial, librairie, découverte des métiers...

 

 

Archélogie ou comment sauvegarder le patrimoine

 

Aménager le territoire sans effacer les traces de notre histoire constitue l’enjeu de l’archéologie. Le Département réalise des opérations d’archéologie, enregistre les indices et vestiges mis au jour et repère les espaces où le patrimoine archéologique pourrait être endommagé dans le Val-de-Marne.

Il assure la pérennisation des données issues de collections ou recueillies lors de fouilles. Le mobilier archéologique est étudié et conservé.

Supports des connaissances à transmettre, ces "archives du sol" composent un fonds documentaire à la fois pour la recherche et la médiation.